ZoneFoot
Accueil » Articles » Elite One : L’équipe-type de la 2ème journée

Elite One : L’équipe-type de la 2ème journée

Pour le compte de la 2ème journée de la MTN Elite One, le jury de la LFPC a publié via le département communication de la ligue, son deuxième classement des joueurs et leurs performances. Contrairement au premier, ce dernier est plus réaliste et reflète la couleur du niveau de jeu actuel des différents acteurs.

Les Joueurs et les notes:

Ako Assomo (7) 

Quelle débauche d’énergie de la part de ce  jeune milieu! Jusqu’au bout de la dernière minute du temps additionnel, Ako Assomo est resté constant dans l’animation du jeu d’Eding Sport contrairement à ses coéquipiers, sous l’effet du manque de rythme de début de saison. L’ancien joueur de Canon de Yaoundé a joué juste. Impliqué sur l’unique but du match, il a visiblement reçu la clé du jeu des champions en titre.

Christian Nguidjol (7)

À chaque fois qu’il a touché le   ballon, Christian Nguidjol Bayemi faisait des dégâts dans la défense de  Stade Renard. Pour un joueur de son âge, il fait preuve d’un énorme  sang-froid dans le petit cadre pour crocheter le gardien de but adverse et inscrire l’unique but de la partie. Le joueur formé à l’académie Nkufo a bien lancé sa deuxième saison avec Eding Sport.

Ashu Tambe (6,5)

Feutcheu de Djiko s’en est encore remis à Ashu Tambe pour signer sa deuxième victoire en autant de match. Déjà passeur puis buteur en match d’ouverture, l’ailier droit a été le bourreau du promu As Fortuna en signant l’unique but de la partie sur penalty.

Abanda Koa (6,5)

He was instrumental for UMS.  He won possession for the UMS in the build up to the first goal.He was box to box at the midfield and dominated the Aigle midfielders.He won over 60% of his duels shot twice off target and provided 3 dangerous crosses.

Étamé Ngombe (7)

Chargé de veiller sur Giresse Tamo, alors meilleur buteur du championnat, Étamé Ngombe, le capitaine d’Eding Sport, a bien rempli sa mission. Il n’a pas vécu une après-midi tranquille car, il devait faire face à l’actuelle meilleure attaque pour son premier match d’Elite One cette saison. Très énergique dans ses interventions au sol, le défenseur central a aussi utilisé son agilité pour gagner des duels aériens contre les  grands gabarits de Stade Renard.

Ngweni Ndasi (6)

Titularisé dans l’axe de La défense par Minkreo Birwe, l’ancien joueur d’Union de Douala a plié sans rompre face aux attaquants de Colombe du Dja et Lobo. Par sa grande taille, Ngweni Ndasi a été précieux dans les duels aériens en stoppant plusieurs offensives des joueurs du coach Thierry Metomo.

Romeo Tchamda (6)

Après un titre de champion et une coupe du Cameroun avec Ums, le latéral droit s’est offert un nouveau challenge avec Astres de Douala. Il s’est vite adapté dans sa nouvelle équipe et n’as pas déçu pour son baptême du feu contre Apejes de Mfou. Très tenace, il a été une plaie pour les attaquants de Mfou.

Boniface Arno Zoa (6,5)

Les Mangwas Boys sont rentrés de Bambili avec le point du match nul (0-0) face à Yong Sport. Un résultat que les joueurs de Mbouda doivent grandement à leur prestation de leur gardien de but. Champion du Cameroun 2017 avec Eding Sport, Boniface Zoa a rejoint Bamboutos au regard de la lourde concurrence qu’il l’attendait à Eding. Choix plutôt payant pour l’instant car, il reste sur deux matchs sans concéder de but.

Éric Ntieche, (6,5)

Très remuant sur son flanc gauche, l’ancien joueur de YOSA a bloqué les actions offensives d’Aigle de la Menoua. Ses remontées sur son couloir ont permis au bloc équipe de l’oiseau de la Menoua de reculer. Sa puissance physique lui a permis de gagner un nombre incalculable de duels face aux attaquants d’El pacha.

Moise Sakava (6,5)

Il est l’une des pépites à suivre dans cette nouvelle saison. Pur produit du Centre de formation de Coton Sport, le meneur de jeu profite du départ de quelques cadres pour définitivement s’installer comme titulaire indiscutable dans le 11 de Birwe. Il a bien tenu sa  place lors de la victoire face à Colombe. C’est seulement en commentant la faute que les joueurs de Sangmélima parvenaient à stopper Moise Sakava.

Maruis Ngon A Tiati (6,5)

Discret en début de match, l’attaquant des Astres s’est finalement enfin signalé en fin de première période par un doublé. Il a d’abord fait preuve de malice en profitant d’une erreur de communication entre Armel Sime et Janvier Cyni, le gardien de but d’Apejes, pour ouvrir le score. Pour le deuxième, il s’est arraché pour pousser dans les filets, une offrande de Didier Rostand Yimga. Dans un match où Astres a été dominé malgré sa supériorité numérique, Ngon a fait le plus dur: marquer et mettre son équipe à l’abri.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.