ZoneFoot
Accueil » Articles » Coton Sport : La tête de Birwe livrée sur un plateau ?

Coton Sport : La tête de Birwe livrée sur un plateau ?

Le pénalty, d’AS Fortuna, obtenu et transformé à la lisière du temps additionnel lors de cette 4è journée va peut-être précipiter le sort de Minkreo Birwe à la tête de Coton Sport de Garoua.

Les supporters de Coton sont en colère. Les voix se sont élevées cet après-midi à nouveau pour réclamer le départ sine die du jeune entraineur des cotonniers. Accusé de manquer de « charisme, de vista et surtout de ne pouvoir faire jouer les individualités de son groupe en équipe  », l’ex entraineurs adjoint de l’Aigle de Dschang est dans les mailles d’un filet qui peut lâcher à tout moment.

Nous annoncions déjà  que suite aux résultats des trois premières journées jugés en dents scie (2 matchs nuls, dont un à domicile et une courte victoire) les dirigeants des Cotonniers auraient donné un sauf-conduit de 8 matchs au coach Birwe pour « prouver » qu’il était l’homme de la situation.

Dans cette rencontre face à Fortuna, la frilosité et la fébrilité de la défense des Cotonculteurs se sont fait encore ressentir. Coton gère mal les secondes périodes de ses matchs même quand il mène de 2 buts d’avance (cas des matchs : Fovu et Apejes).

Déjà trois buts encaissés sur « pénalty » par les joueurs nordistes en 4 rencontres. Un ratio, inquiétant qui va s’en rappeler que Coton a pris au moins 1 but (déjà 7buts en 4journées) par match sauf à la deuxième journée. Birwe il y a quelques jours se plaignait de n’avoir pas un latéral droit de métier. Il lui manquerait aussi un « vrai patron » pour le relayer dans le vestiaire et sur le terrain.

A ces paramètres lors de cette rencontre, sont venu s’ajouter quelques éléments nouveaux. Le staff technique semble avoir expérimenté si ce n’est un nouveau système de jeu (avec Moukoko en pointe basse), du moins à changer un certain nombre de joueurs (Zimbori, Andoulo…) en défense.

Perturbant le peu de cohésion qui y existait déjà. Les attaquants dont Kamilou auteur d’un gros loupé après l’heure de jeu,  ont été bien encadrés par la défense de Fortuna très disciplinée. Pour le coach Minkreo Birwe, son équipe n’a pas eu de bol : « La chance n’a pas été de notre côté. On n’a perdu 5 points à domicile » tentait-il de justifier aux micros de la presse après le match perdu.

Mais, le public de Garoua, tétanisé dans son complexe sportif, après la défaite de ce dimanche soir semble avoir perdu patience. Dans les réseaux sociaux, on appel même d’ores et déjà à la démission du patron du banc de touche des « Galactiques » du Nord.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.