Nous suivre sur

Ligue Pro 2

Elite Two 3èJ: Avion peut-il décoller grâce à Dynamo ?

Elite Two 3èJ: Avion peut-il décoller grâce à Dynamo ?

Après deux sorties, deux défaites, Avion FC, l’aéronef de Pierre Batamak, sulfureux ex vice-président de la Fecafoot n’a toujours pas pris les airs.

Le Derby du Littoral qui l’oppose à Dynamo Football Club ce jour sera explosif. Le match fortement couru par la presse locale se joue dans la Région du Sud-Ouest (Buea). Pour le bonheur des supporters d’Avion, qui y a élu « domicile ». Et recevra la bas, ses adversaires en Elite Two.

Lors des deux premières journées, Avion FC était en déplacement. Deux voyages dans le Nord-Ouest, qui ont été un échec. Deux formations de Bamenda et ses environs (BangBullet et PWD) ont a chaque fois pris le dessus sur leurs visiteurs de Douala par le score étriqué d’un but à zéro (1-0).

Deux matchs pleins, mais où à chaque fois, il aura manqué quelque chose (lucidité) à l’attaque d’Avion FC pour revenir à la marque. Des réglages ont été effectués par le staff technique d’Avion FC dans ce sens. En milieu de semaine les attaquants d’Avion FC, lors des séances d’entrainements ont travaillé devant les buts. On pourrait donc s’attendre à voir au moins un but dans ce duel très « énergétique » lors de la réception de Dynamo ce samedi.

Les « Boñ Ba Djob » exempts lors de la 2è journée du championnat comptent 1point. Le match nul (0-0, sans saveur) concédé à la première journée au stade Municipal d’Édéa contre Renaissance de Ngoumou est à vite oublier. Le coach Bertaut Bibaï, a eu une douzaine de jours pour préparer cette rencontre de la 3è journée en Elite Two.

Dynamo a connu quelques errements lors de son premier match. Notamment dans sa charnière centrale. Devant, les efforts de Fotso, excellé à gauche de l’attaque ont été vains. Incapable de porter un coup fatal au club de Ngoumou. Conséquence, Dynamo n’a pas pu mettre ce petit but qui aurait fait la différence. Et lui accorder les 3points de la journée.

Dans cette rencontre « fratricide » de Buea, les hommes d’Isaac Sinkot dit « Djasso », ancien capitaine emblématique de la Dynamo de Nkongmondo, et ceux de Pierre Batamak, ancien homme fort de Dynamo ne se feront pas de cadeaux. Espérons qu’en dehors des « invectives » des deux présidents, très « fantasques », le spectacle soit au rendez-vous sur le terrain.

Views All Time
Views All Time
89
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: Ligue Pro 2