ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
A l'étranger Les selections nationales

Ukraine : Rupture de contrat pour Ondoua

Le jeune milieu de terrain camerounais n’ira pas jusqu’au bout de son contrat de 2ans avec Zorya Luhansk. Les dirigeants du club ukrainien de D1, n’ont pas respecté les clauses contractuelles qui liaient Ondoa à Zorya.

Après trois mois d’attente d’un work permit : « visa de travail », Gaël Ondoua annonce donc qu’il quitte Zorya. L’ex pensionnaire du Lokomotiv et du CSK Moscou explique son calvaire dans un  communiqué paru sur ses réseaux sociaux.

Ondoua, y indexe (sans le citer) le principal dirigeant de Zorya qui aurait « bloqué » la finalisation de son transfert dans les règles. Le joueur de 23ans, dépité, jette son courroux sur l’amateurisme donc à fait montre la formation de Zorya dans le traitement de son dossier de transfert.

D’après ACLINK Management qui gère la carrière de Gaël Ondoua : « C’est une décision lourde, indépendante de la volonté première de Gaël, murement réfléchie et imposée par les manquements du dirigeant du club FC Zorya Luhansk, qui n’a pas su fournir les documents nécessaires à une évolution sereine,» précise l’agence basée à Paris.

Elle ajoute : « Notamment le visa de travail obligatoire pourtant promis par le club, ainsi que le contrat signé dans les délais. Empêchant Gaël d’avoir le plaisir de représenter le club en toute sérénité et partager sa joie avec les supporteurs du FC Zorya. »

Pour la petite histoire, Gaël Ondoua est arrivé en Ukraine en mi-janvier. Mais son périple avec Zorya a débuté le 6 novembre 2017 avec un précontrat. Le 19 décembre 2017, le natif de Yaoundé va signer un contrat de 2ans avec le FC Zorya Luhansk.

Du reste, avec le groupe de Zorya, il a effectué un stage de 2 semaines en Turquie (15-30 janvier) dans la ville balnéaire d’Antalya. Sentant l’entourloupe, il avait pris la route de Moscou, où il réside le 1er février, pour attendre un éventuel appel de son désormais ancien club employeur.

La réunion de conciliation à laquelle, il sera convoqué il y a une dizaine de jours en Ukraine, n’aura accouché que d’une petite souris. Ondoua n’a même pas été pris en charge par le club, il a dû payer lui-même ses factures d’hôtel…Tout ce qui semble conforter ACLINK Management a décidé sine die qu’avec le FC Zorya sa « rupture du contrat est à effet immédiat ».

Views All Time
Views All Time
127
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.