ZoneFoot
Accueil » Articles » Elite One (11e j) : L’inquiétante série noire de la Colombe du Dja et Lobo

Elite One (11e j) : L’inquiétante série noire de la Colombe du Dja et Lobo

Le club reste sur cinq matchs sans victoires, avec une attaque parmi les plus improductives du championnat. La défaite samedi face à l’UMS de Loum (0-1) plonge l’équipe dans une crise de résultats.

Le visage fermé et la mine livide, Thierry Mettomo a immédiatement regagné son vestiaire au coup de sifflet final samedi lors de la réception de l’Union des mouvements sportifs de Loum, à l’occasion de la 11e journée de Mtn Elite One. L’attitude de l’entraineur de la Colombe du Dja et Lobo, clouant au pilori la presse à ses trousses, en dit long sur la crise que traverse son équipe. Une crise de résultats surtout, exacerbée par cette nouvelle défaite face aux Unionistes de Loum, dans les arrêts de jeu.

Une réalisation de Francis Tombi Alemi, entré en jeu à la seconde période à la place de Ghislain Djimmoe. Le milieu unioniste reprenait une balle en errance dans un cafouillage devant les buts de Jean Effala Komguep, et envoyait le portier de la Colombe ramasser la balle au fond de ses filets (0-1, 89e). «Je suis très content parce que je sors du banc de touche pour donner les trois points à mon équipe», s’est épanché l’ancien joueur de Cosmos de Bafia, auteur de son premier but en Elite One cette saison.

Ce nouveau revers place le club sudiste dans une situation très inconfortable en championnat, avec désormais cinq matchs sans victoires, dont trois défaites et deux matchs nuls. Les équipiers de Salomon Banga n’ont plus gagné en championnat depuis le 7 mars dernier et leur victoire à domicile sur l’Aigle royal de la Menoua (1-0). Ils ne comptent que deux succès après onze journées, et n’ont pu inscrire que trois buts depuis la première journée, même s’ils n’en n’ont pas encaissé à la pelle.

L’attaque des Violet et Blanc est en panne. Ni Romaric Bissemou, ni Collins Messina, encore moins Romaric Etoundi, ne réussissent à trouver la faille. Ils sont restés muets sur les cinq derniers matchs. Une stérilité dont a bien conscience l’entraineur, mais qui pour le moment, reste toujours à la quête de la bonne formule. «Je ne comprends pas ce qui se passe avec mes attaquants. Pourtant nous insistons sur le travail devant le but au quotidien», s’interrogeait Thierry Mettomo après la défaite contre Yong sport à la 8e journée (0-1).

Ses poulains et lui devront impérativement s’imposer mardi prochain face à l’AS Fortuna de Mfou à l’occasion de la 12e journée, pour tenter de rebondir, au risque de voir les choses se détériorées davantage.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.