ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
Coupe du Monde 2018

ALIOU CISSE : IL NOUS FAUT RESTER SOLLIDAIRE POUR ALLER LOIN

Après seize années d’absence, le Sénégal effectuera son retour ce soir au stade Spartak de Moscou face à la Pologne en premier de cette coupe du monde Russie 2018. Dans cette même poule se trouve le Japon et la Colombie Cette équipe est amenée à cette complétion par l’ancien capitaine des lions de la Téranga de la cuvée 2002.    

Dans un entretient avec nos confrères de RFI, le coach Cissé trouve que ce temps passé a été très difficile au court des dix, quinze dernières années, portant tous les feux étaient au vers après 2002, et beaucoup espéraient que le Sénégal dominerait le football africain sur les cinq années suivantes, dommage, tel n’a pas été le cas.

Les raisons sont multiples. Tous les deux ans, il y avait des changements d’entraîneur. Pour ma part, je ne pense pas que c’est en changeant d’entraîneur aussi souvent qu’on peut parvenir à faire quelque chose. Si l’on change les joueurs pour chaque Coupe d’Afrique des nations, on n’arrivera pas non plus à réussir quelque chose.

Donc, lorsque je suis arrivé en mars 2015, c’était important pour moi de choisir mon groupe, une ossature et de travailler dans la continuité et la cohérence. Une quinzaine de joueurs présents à la CAN 2017 sont encore là aujourd’hui. Je crois vraiment que c’est avec la continuité et la stabilité qu’on arrivera à faire quelque chose. Le Real Madrid de Zinedine Zidane nous l’a prouvé en remportant trois Ligues des champions de suite. Je crois que c’est le chemin qu’il faut prendre.

Autant les sénégalais que le s africains, c’est normal que les gens aient de l’espoir. Ils ont raison d’en avoir. Mais notre philosophie est de prendre les matches les uns après les autres. Il faut qu’on continue à garder cette philosophie-là. On sait que tous nos matches seront disputés ardemment et âprement. Mais nous avons l’habitude de ce genre de rencontres.

Se qualifier sur le continent africain, ce n’est pas facile. Seules cinq nations africaines vont à la Coupe du monde. Et vous êtes obligé d’aller jouer partout, parfois dans des conditions très difficiles. Le combat, on connaît. En plus de ça, on a vraiment des garçons vraiment talentueux.

Si  nous arrivons à garder l’esprit de solidarité qu’on a depuis trois ans, qu’on conserve cette envie de bien vivre ensemble, avec du plaisir, je pense qu’on peut faire de très belles choses. Parce que tout ça fait partie de notre histoire et de notre culture africaine.

L’objectif pour cette coupe du monde 2018 est d’aller le plus loin possible ! Dans un premier temps, on veut sortir de la poule H. Si on peut gagner la Coupe du monde, on ne se gênera pas pour le faire. Il faut penser grand et rêver grand. Mais il faut commencer petit pour espérer continuer notre histoire.

Happi Raphaël à Moscou

Views All Time
Views All Time
89
Views Today
Views Today
2
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.