Nous suivre sur

Coupe du Monde 2018

CDM 2018 : Baroud d’honneur pour le Maroc

CDM 2018 : Baroud d’honneur pour le Maroc

On y est, jour de match pour le choc Espagne-Maroc ! Plus rien à jouer pour le Maroc si ce n’est sauver l’honneur face à un des favoris du tournoi, l’Espagne, qui jouera la première place du groupe. Dernière journée des phases de poule oblige, Portugal et Iran joueront leur rencontre en même temps.

Après deux sorties manquées, les hommes du coach français Hervé Renard devront jouer libérés dans cette rencontre. Un seul objectif en vue, se faire plaisir en sauvant l’honneur du pays en ramenant au moins une victoire. Mieux pas de défaite. La dernière fois que le Maroc est tombé devant l’Espagne s’était il y a 56ans en barrage de la…Coupe du monde!

Le réalisme marocain de retour ?

Fait intéressant à noter dans ce mondial, les Lions de l’Atlas, font de bonnes prestations, mais jusqu’ici n’ont inscrit aucun but. Une situation déconcertante et qui contraste avec l’armada d’attaquants que regorge la tanière marocaine.

Khalid Boutaib (31ans) l’ancien attaquant du Gazélec s’est confié au site fifa.com. Il compte sept buts sous le maillot marocain. Mais est à l’image de son équipe impuissante devant les buts depuis le début du mondial Russe. Un manque de réalisme qu’il peut aussi se comprendre par une absence d’occasions franches:

 « Je suis le premier déçu de ne pas marquer, mais sur le match que j’ai joué, je n’ai pas forcement eu d’occasions », regrette l’attaquant, titulaire mais muet contre le Portugal. La déception est grande pour celui qui a toujours porté haut les couleurs de son pays avec sept buts au total, mais à l’heure des comptes, tout n’est pas forcément négatif : « On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes, mais on est fier de ce qu’on a produit. »

Espagne favori dans cette partie ?

La Roja, du moins certains cadres refusent ce statut. A l’instar du milieu de terrain de Barcelone Sergio Busquets qui ne veut pas se prendre la tête avec les effets de communication: “Ce n’est pas une question de qui est favori ou ne l’est pas. Ce qui compte, c’est ce que chacun montre sur le terrain.”

Dimanche l’Espagne s’est entrainé sous un temps de chien froid et pluvieux pour sa dernière séance de mise au point avant d’affronter le Maroc. Une ambiance totalement différente de Krasnodar. Lundi d’ailleurs, l’Espagne qui n’a plus perdu de match (22 matchs sans défaite) depuis l’Euro 2016 va arborer ses traditionnelles couleurs rouge or.

Compositions d’équipe probables

Espagne : David De Gea ; Jordi Alba, Sergio Ramos, Gerard Piqué, Dani Carvajal ; Koke, Thiago Alcántara, Isco, David Silva ; Diego Costa, Iago Aspas

Maroc : Monir El Kajoui ; Achraf Hakimi, Ghanem Saiss, Mehdi Benatia, Hamza Mendyl ; Karim El Ahmadi, Hakim Ziyach, Mbark Boussoufa, Younès Belhanda, Noureddine Amrabat ; Khalid Boutaib.

Views All Time
Views All Time
101
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: Coupe du Monde 2018