Nous suivre sur

Coupe du Monde 2018

CDM 2018 : Le Maroc sort la tête haute, l’Egypte coule

CDM 2018 : Le Maroc sort la tête haute, l’Egypte coule

Le Maroc a tenu tête à l’Espagne champion du monde 2010, lundi lors du match de la troisième journée dans le Groupe B. Malgré leur élimination, les Lions de l’Atlas ont fait trembler l’Espagne. Score de la partie (2-2).

Khalid Boutaïb l’avait annoncé, qu’il ne finira pas le mondial russe sans « laver l’honneur de son pays » en marquant au moins un but. Le Maroc a inscrit deux buts dans cette rencontre. Donc un de Khalid Boutaïb pour l’ouverture du score à la 14’.

Isco, le milieu de terrain du Real va ramener les deux équipes à égalité à la 19è minute. Les joueurs du Royaume chérifien, ne vont pas rompre sous les coups des espagnols, très peu inspirés. C’est encore le Maroc, qui à 9minutes de la fin du temps réglementaire va reprendre l’avantage avec le but de Youssef En-Nesyri à la 81è minute.

La Roja, en danger, reviendra à la marque sur une position jugée hors-jeu de Lago Aspas durant les arrêts de jeu. L’espagnol va marquer à la 90’+1 pour arracher in extremis, le point du match nul, pour l’Espagne qui courrait vers sa première défaite après 22 matchs d’invincibilité.

L’Égypte noyé dans la vague saoudienne.

Trois matchs, trois défaites pour les vice-champions d’Afrique dans cette coupe du monde de surprises. Les Pharaons se sont inclinés deux buts à un (2-1) contre l’Arabie Saoudite lors du dernier match de la poule A.

C’est pourtant Mo Salah, qui avait ouvert le score à la 22’ pour l’Egypte. Mais dans les 6 minutes d’arrêts de jeu ajoutées à la première période, Salman Al Faraj (45’+6’) va sur un pénalty bien exécuté envoyer les deux pays à la pause à (1-1).

Et décidément, c’est encore dans le temps additionnel, qu’une nouvelle fois (de trop), l’Egypte va s’incliner en encaissant un deuxième but à la 90’+5’. Une réalisation signée Salman Al Dossari, qui va permettre aux saoudiens de sauver la face, et leur honneur dans cette coupe du monde.

Notons que coté égyptiens, El Hadary le légendaire gardien de buts des Pharaons est rentré dans l’histoire en étant le plus vieux joueur (à plus de 45ans) à jouer effectivement une phase finale de coupe du monde. Même s’il sort par la petite porte à cause de cette défaite (2-1).

Views All Time
Views All Time
212
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: Coupe du Monde 2018