Nous suivre sur

Coupe du Monde 2018

CE QUE PENSENT LES BLEUETTES

CE QUE PENSENT LES BLEUETTES

Si l’heure est à la préparation pour les Bleuettes, elles ont tout de même trouvé du temps pour célébrer le titre de leurs aînés. « J’ai regardé la finale à côté de chez moi en compagnie de ma famille, dans un petit bar. Mais la fête a été grande » explique la gardienne de l’équipe de France. « Moi, j’ai regardé ça à Reims, avec des amis de mon ancien club » enchaîne sa coéquipière. « J’ai fait la fête jusqu’au bout de la nuit. Mais j’ai gardé des forces pour la compétition ! Je m’y prépare depuis un moment. Je n’ai que ça en tête ! »

Les supporters français, eux, sont prêts. Enthousiasmés par les performances des hommes de Didier Deschamps en juin/juillet, ils aimeraient prolonger la fête du football français en août en Bretagne. « Peut-être que les Bleus de Deschamps ressemblent d’une certaine façon aux Bleuettes de Gille Eyquem. On est un groupe soudé comme il l’était. On se ressemble d’une certaine façon », souligne Chavas. « Et puis, on a des jeunes, nées en 1999 et 2000 qui mettent beaucoup d’ambiance et des plus âgées, nées en 1998 un peu plus posées, considérées comme des cadres. Ça ressemble un peu aux Bleus, » complète Fercocq.

On ignore encore si la Fédération française a prévu un défilé sur les champs Élysées en cas de victoire finale le 24 août, « Je doute que ça sera mis en place, mais je veux bien le faire ! » plaisante la joueuse de Reims sur le sujet. Ce qui est sûr, c’est que la France ne sera jamais rassasiée de titre de champion du monde.

Source :  RFI

 Raphaël Happi en Russie

Views All Time
Views All Time
79
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: Coupe du Monde 2018