ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
A l'étranger CAF (à la une)

Tunisie: Trois joueurs camerounais en danger

La situation actuelle de 3 joueurs camerounais ayant paraphé récemment des contrats avec le Club Africain de Tunis a pris une tournure inattendue en début de semaine. Pour 3 parmi-eux, le rêve qu’ils pensaient devenu réalité est entrain de virer au cauchemar.

Mardi, le Club Africain annonce sur ses médias sociaux avoir rompu (unilatéralement) le contrat (3ans) qu’il a signé la semaine passée avec Étamé Ngombè, l’ancien défenseur central d’Eding Sport de la Lekié. Le joueur, n’aurait pas selon le club de Tunis donné satisfaction après observation, passons!

Le plus curieux dans l’affaire, est que dans le même timing, l’agent de deux autres ex joueurs de la MTN Elite One à savoir Rostand Yimga et Serge Song, présents au sein de cette même formation de la capitale tunisienne est notifié que ses clients seront à leur tour remercié.

Cette fois le Club Africain ne fait pas de « publicité ». Mais l’agent sentant l’entourloupe, prend les devants et prévient qu’il fera prévaloir le droit de ses protégés. Il est appelé à la table de « négociations » mardi au soir.

Faux débat sur la qualité des joueurs

Voilà pour le rappel des faits préliminaires…Or il faut puiser au fond du dossier pour comprendre qu’en réalité, l’arrivée d’un nouveau coach, est la cause des malheurs des footballeurs camerounais, et rien de plus! José Riga n’ayant pas été associé aux recrutements en ce moment ne veut pas des deals où il n’a rien à gagner, full stop! Ainsi va le monde du foot-business de nos jours!

Pour preuve, c’est le président du Club Africain, qui a mené les recrutements. Une fois le nouveau technicien enrôlé, il veut tout casser!

Bien sûr, les plus fragiles en apparences, sont les « noirs » de l’effectif aux contrats parfois tortueux, qui permettent des marges et des écarts de comportements!
Mais ce jeu dangereux d’équilibriste auquel se livrent les dirigeants du Club Africain pourrait les coûter cher cette fois-ci!

Tenez, par exemple Yimga, a fait l’objet d’une « négociation haletante » entre les deux clubs avant de voir, Les Astres finalement le céder au C.A.T. Il n’a pratiquement pas « toucher » au ballon avec ses « nouveaux coéquipiers ».
Song, et Étamé n’auront joué que quelques bribes de matchs lors de deux matchs de préparation intervenus au cours de la semaine écoulée. D’où vient-il maintenant que leurs qualités intrinsèques de compétiteurs soient remises en questions?

Ces trois joueurs ont signé des contrats légaux non pas comme « stagiaires » mais professionnels de l’équipe première et à longue durée, présentés au public, il n’a jamais été question d’une évaluation ultérieure, qui plus est, aussi tronquée.

Le spectre de l’affaire Samuel Nlend plane

OK! Le Club Africain ne veut plus de ces derniers? Ils partiront! mais pas sans avoir été réhabilités dans leurs droits. Ils vont réclamer de percevoir comme compensations du Club Africain l’entièreté des salaires et autres obligations sur la durée de leurs année de contrats.

Autre chose, leur honorabilité ainsi mise en mal par ces tunisiens habitués comme la plupart des équipes maghrébines à « humilier » les joueurs sub-sahariens soit lavée. Le public sportif camerounais n’a pas oublié l’humiliation et le faux prétexte qui a alimenté les lendemains de la signature du capitaine des Nassara en Égypte en 2016.

Samuel Nlend avait été étiqueté « malade de sida » pour le sortir du circuit sans casse. L’affaire a fini à la Fifa. Si une entente à l’amiable n’est pas trouvée, le prochain terrain où vont se croiser ses différents protagonistes (joueur, clubs et agents) sera sans doute les couloirs des chambres juridictionnelles de la Fifa à Lausanne.

Du reste, et en attendant la réaction du Synafoc, de la Fecafoot et pourquoi pas de la LFPC, un conseil de nationalité belge va défendre les droits des 3 joueurs camerounais en danger à Tunis…

Views All Time
Views All Time
174
Views Today
Views Today
3
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.