ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
Ligue Pro 1

Sanctions FIFA: Retour au purgatoire pour Bamboutos

Les vieux démons ont la peau dure doit-on se dire du côté de Mbouda depuis la publication ce vendredi de la décision de la FIFA ordonnant à la Fecafoot de reléguer en division inférieure, les Mangwas Boys. La cause avoir refusé de respecter les droits de leur ex entraîneur Johan Buyle.

L’affaire est plutôt une récurrence au Cameroun, voire dans les Clubs africains surtout du Maghreb. Pleins de litiges pour rupture de contrat abusif, ou mieux pour licenciement sans juste cause, polluent l’atmosphère du football mondial. Mais quand la FIFA prend une décision, généralement il faut payer, c’est irrévocable!

Pour la petite histoire, le 8 août 2018, Jacques Blondin, Secrétaire adjoint de la Commission de Discipline de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a adressé une lettre à la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) avec copies à Bamboutos FC de Mbouda et à son ex entraîneur Johan Buyle.

La décision de la FIFA prise le 12 avril 2018, a été transmise à l’administration de Bamboutos FC de Mbouda le 7 mai 2018 par Martin N. Etonge, Secrétaire Général de la FECAFOOT par courrier N° : 0394/FCF/SG/SSG/17.

Dans la note du Secrétaire Général de la FECAFOOT que reconnait notre source au sein du club, il est écrit : « Cette décision est rendue suite au non-respect de votre club des dispositions de la décision du juge unique de la Commission du statut du joueur du 15 juin 2016, dans le cadre du litige contractuel entre l’entraîneur Johan Buyle et votre club.

Vous êtes priés de noter qu’il vous est accordé un délai gracieux exceptionnel de 30 jours pour vous acquitter des sommes à payer. »

Parlant de l’affaire de salaire impayé de M. Johan Buyle, la FIFA demande « (…) la relégation du club en guise de sanction ferme et définitive à l’encontre de la partie défenderesse ».

« Au vue de ce qui précède, et conformément aux points II.6 et III.3 de la décision de la Commission de Discipline de la FIFA du 12 avril 2018, nous invitons la Fédération Camerounaise de Football, en tant que membre de la FIFA, à exécuter la décision précitée et de nous envoyer avant le 20 août 2018 au plus tard, la preuve de la rétrogradation,» précise les instances de la FIFA.
D’après une analyse de la presse locale camerounaise et de ce qu’on sait de décisions de la FIFA, la FECAFOOT va devoir s’exécuter.

Ainsi donc, la FIFA ne laisse aucune opportunité ou encore moins une possibilité de recours à Bamboutos de Mbouda. « Si la Fédération Camerounaise de Football n’exécute pas la décision de la Commission Disciplinaire de la FIFA, une sanction appropriée sera prononcée par la Commission Disciplinaire de la FIFA contre la Fédération. Celle-ci peut inclure l’exclusion de toutes compétitions de la FIFA ».

Views All Time
Views All Time
74
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.