Nous suivre sur

A l'étranger

Qatar: Que des éloges pour Samuel Eto’o

Qatar: Que des éloges pour Samuel Eto’o

En officialisant mardi soir la venue de Samuel Eto’o Fils au sein de son club son excellence Sheikh, bin Hamad Bin Nasser Al-Thani, Président de Qatar Sport Club, avait déjà un œil avisé sur le pedigree long comme un bras de l’ex capitaine des Lions Indomptables.

Le Sheikh, bin Hamad Bin Nasser Al-Thani a salué la biographie du joueur dont le professionnalisme dans de nombreux clubs européens n’est plus a démontré.

Il a ajouté: «les négociations avec Samuel Eto’o n’ont pas pris du temps à la lumière du désir du joueur de rejoindre le Club Qatari, et nous en sommes heureux et lui souhaitons bonne chance ».

Avant lui, le vice-président du QSC avait déjà planté le décor élogieux et le cadre de travail prospectif qui attend le « roi » Eto’o à Doha.

M. Rashid Ateeq, a remercié tous ceux qui ont aidé à finaliser le contrat du joueur, pour qu’il puisse rejoindre le Qatar Club. 

Pour Rashid Ateeq, Samuel Eto’o incarne: « l’espoir d’être un catalyseur pour l’avancement de l’équipe ». Il sait que le camerounais est vénéré comme un roi au Qatar, et qu’il saura donner ce aux milliers de fans du club et de la Ligue des étoiles.

L’ancienne star du Barça, ou encore de l’Inter a été anobli dès sa présentation. Il a reçu ses attributs de capitaine  des mains d’un de ses coéquipiers et son nouveau dossard: 81 comme l’année de sa naissance.

La cote de popularité de Samuel Eto’o 37ans est toujours aussi élevée auprès de ses compatriotes. Une petite délégation des camerounais vivant à Doha s’est mêlée aux locaux pour accueillir en terre qatarie le recordman de buts en sélection nationale fanion.

Des gestes d’attention, et davantage une cérémonie sombre, mais tintée de beaucoup d’amour, et de respect pour le « vécu » et le parcours d’Eto’o, qu’il lui aurait été difficile de ne pas le remarquer. Surtout que c’est aussi le prochain pays où se jouera la coupe du monde.

« Je suis si heureux de rejoindre les rangs  de Qatar Sport Club, et je suis fier de jouer dans le pays de la Coupe du monde. La bonne réputation de la Ligue qatarie m’a fait accepter l’offre ». Dixit Samuel Eto’o Fils.

Pour 3milliards 387 millions de CFA pour 10 mois de contrat, cet accueil doublé d’élogieuses paroles ne semble pas cher payé. Vive le Qatar (SC)!

 

 

Views All Time
Views All Time
100
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: A l'étranger