Nous suivre sur

Les selections nationales

Lions indomptables : Kana-Biyik doute des compétences de Seedorf

Lions indomptables : Kana-Biyik doute des compétences de Seedorf

Le défenseur de Kayserispor n’y est pas allé du dos de la cuillère pour faire part à Jeune Afrique de son scepticisme sur la capacité du technicien hollandais à réussir sa mission sur le banc de touche des Lions indomptables. Il doute surtout de son expérience en tant qu’entraineur, à la lumière de son lisse palmarès comme technicien.

«Seedorf fut un très grand joueur, passé par les plus grands clubs européens (Ajax Amsterdam, Real Madrid, Inter Milan, AC Milan), mais il n’a que très peu d’expérience d’entraîneur (AC Milan, Shenzhen FC, La Corogne), où il n’a pas eu de résultats probants. Il ne parle pas français, il n’a jamais entraîné en Afrique, il ne sait sans doute pas grand-chose du football camerounais et africain, et il va devoir s’habituer au contexte très particulier du pays… C’est un choix risqué. Mais en tant que Camerounais, j’espère que cela fonctionnera. Tout dépendra si les joueurs adhéreront ou non au discours de Seedorf», a confié Jean Armel Kana-Biyik à Jeune Afrique.

L’ancien Toulousain, pas très surpris par le choix porté sur le duo hollandais, Seedorf-Kluivert, pour diriger l’équipe nationale fanion, est convaincu que ce choix n’émane pas que des responsables de la Fecafoot, mais plutôt de la Présidence de la République. «Si le chef de l’État n’a pas pris la décision, il l’a au moins validée. Chez nous, on a l’habitude de dire que rien ne se fait sans l’aval de Paul Biya», dépeint-il.

Aussi, Kana-Biyik croit savoir que Samuel Eto’o a usé de son entregent pour faire venir Seedorf, et indique que le Néerlandais est pris dans les griffes des responsables de la fédération, et que son travail sera régulièrement marqué par des interférences de ces responsables. «Dieudonné Happi préférait Sven-Göran Eriksson. Mais dans ce processus de nomination assez étonnant, Samuel Eto’o a joué un grand rôle. Autrement plus important que celui de simple consultant. C’est un ami de Seedorf et il a fait du lobbying en sa faveur. Et Seedorf, qui ne connaît pas le Cameroun, sera plus facilement contrôlable, notamment par la Fecafoot et son président. Je suis persuadé que Seedorf n’a pas fait tout seul la liste pour le match face aux Comores le 8 septembre», ajoute l’ancien joueur du Stade Rennais.

Views All Time
Views All Time
94
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: Les selections nationales