ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
Les Instances nationales

Fecafoot : péril sur l’Assemblée générale d’adoption des textes

Le Comité de normalisation l’a convoquée pour le 27 septembre prochain. Mais elle pourrait être reportée pour des motivations politiques liées à l’élection présidentielle du 7 octobre prochain.

Convoquée une première fois le 25 juin 2018, l’Assemblée générale d’adoption des textes de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) avait été atermoyée à la demande de la Fifa, qui avait fixé comme préalable la révision de la loi nationale sur le sport camerounais. Chose qui avait été faite par la suite, puisque la nouvelle loi a été promulguée le 11 juillet 2018. Entre temps, le mandat du Comité de normalisation a été prorogé de trois mois et demi, pour permettre à Dieudonné Happi et son équipe, d’aller au bout du processus de normalisation du football camerounais entamé le 8 septembre 2017.

L’actuel patron du football camerounais a de ce fait convoqué l’Assemblée générale d’adoption des «Statuts de la Fecafoot, des Statuts types des Ligues spécialisées, du Règlement financier, du Code d’éthique et du Code électoral de la Fecafoot», pour la date du 27 septembre prochain au Centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo.

En effet, selon des sources généralement bien introduites à la Fecafoot, «le président du comité a écrit au ministre pour l’informer de la tenue de l’AG le 27 septembre. Le ministre s’y est opposé en évoquant les menaces de troubles à l’ordre public en pleine campagne électorale pour la présidentielle du 7 octobre», apprend-on.

Selon ce dernier, le ministre tenterait de porter la voix des membres de l’Assemblée générale de 2009 appelés à adopter ces textes, qui sont par ailleurs militants du Rdpc. Ceux-ci estiment que la programmation de l’AG va impacter sur leurs activités politiques lors de la campagne électorale. Et les menaces de troubles à l’ordre public ne seraient qu’un fallacieux prétexte, puisque le Sous-préfet de l’arrondissement de Mbankomo a déjà autorisé la tenue de l’AG dans son territoire.

Néanmoins, si l’idée d’un atermoiement n’est pas encore à l’ordre du jour à la Fecafoot, il n’en demeure pas moins que les pressions politiques pourraient amener Dieudonné Happi à surseoir une deuxième fois ce rendez-vous, décisif dans le processus de normalisation.

Views All Time
Views All Time
58
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.