ZoneFoot
Accueil » Articles » LE CAMEROUN ET SON FOOTBALL FEMININ

LE CAMEROUN ET SON FOOTBALL FEMININ

En perdant 1 but contre 2 samedi dernier la finale du tournoi COSAFA face aux Bagnagna Bagnagna d’Afrique du Sud, les lionnes indomptables du Cameroun perdaient ainsi leur quatrième finale de coupe, déjà en 2016 le Nigéria battait le Cameroun au stade omnisport Amadou Ahidjo de Yaoundé en finale de la Coupe d’Afrique des Nations féminine édition 2016 devant le premier sportif du Cameroun en la personne du président Paul Biya, pourtant la première CAN féminine bien organisée et qui avait fait dire à la CAF que ce fut la meilleur CAN jamais organisé.

Pourquoi la première marche du podium échappe toujours les lionnes indomptables? Sera bien malin celui qui répondra  à cette question.  Ne dit ‘on pas que celui qui veut aller loin ménage sa monture ?

L’amateurisme et le refus catégorique des responsables des instances faitières du football camerounais seraient la cause première de ces échecs à répétitions. Le Cameroun est un vivier de footballeuses, il faut voir de grand nombre de celles-ci qui préfèrent signer et changer leur nationalité sportive et font la fierté de ces pays, celles qui ont l’opportunité de se retrouver en sélections nationales sont abandonnés, les regroupements ne sont possibles que par la détermination des coachs, et la volonté des filles de se surpasser. L’on les retrouve entassé dans des taxis de fortunes et sur des motos (ben skin) pour se rentre aux séances d’entrainement,…, le championnat qui ne se joue pas, ou alors la sélection des clubs au bon gré de la fédération pour l’élite, bref un ensemble d’éléments qui force au découragement. Heureusement que ces joueuses sont professionnelles dans la tête et se mettent corps et âmes.

Raphaël Happi

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.