ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
CAF

Can 2019- Ahmad Ahmad : «La Caf n’a pas de plan B»

Comme en août dernier lors du tournoi de l’Uniffac à Malabo, le président de la CAF a réitéré au sortir de son audience ce mardi avec le Président de la République que l’organisation de cette compétition incombait qu’au Cameroun.

Pour la première fois depuis son élection à la tête de la Confédération africaine de football le 16 mars 2017, le Malgache Ahmad Ahmad a fait une visite au Cameroun, pays hôte de la CAN 2019, la toute première à 24 équipes. La question de son organisation a souvent suscité la polémique dans les milieux sportifs en Afrique, du fait des déclarations incendiaires d’Ahmad dans la presse étrangère, visant à remettre en question la capacité du Cameroun à tenir le pari de l’organisation de ce tournoi.

Et pas plus tard que vendredi dernier dans une interview accordée à «Le Monde», Ahmad déclarait que la Caf n’allait pas effectuer une communication officielle sur la décision à prendre concernant la CAN avant l’élection présidentielle. Sauf que depuis, la diplomatie camerounaise, diligentée par Samuel Eto’o a eu raison de lui, et il s’est retrouvé à faire un rétropédalage.

«Je remercie Samuel Eto’o. C’est grâce à lui, qui a organisé cette visite, qu’on a enlevé toutes les supputations à gauche et à droite. La Caf n’a pas de plan B. La Caf n’a jamais réfléchi à un retrait de la Can au Cameroun. Ce n’est pas nous qui organisons, c’est le Cameroun qui accueille cette compétition. C’est le Cameroun qui pourra nous dire demain : on est prêts, ou non ! Donnez-nous le temps, on n’est pas prêts. Ça dépend du Cameroun», a-t-il déclaré à son sortie d’audience au palais.

Cette visite du Malgache à Yaoundé va contribuer à assouplir les rapports entre le Cameroun et l’institution qu’il dirige depuis un an et demi. Mais il n’est pas superflu de rappeler que le rapport de la réunion du Comité exécutif de la Caf tenue vendredi et samedi derniers à Sharm El-Sheikh en Egypte, indique qu’un «retard important» est observé dans les chantiers de la compétition.

Les entreprises adjudicataires des marchés se sentent ainsi interpellées, et sont invitées à accélérer la réalisation des travaux qui leur incombent ; mais aussi, que l’Etat du Cameroun procède au décaissement des décomptes pour favoriser le financement des activités dans les chantiers.

Views All Time
Views All Time
114
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Articles associés

Laisser un commentaire

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.