24 avril 2019
ZoneFoot
Les Flops Ligue Pro 1 Parole aux dirigeants

Unisport du haut nkam, au bord de la faillite, l’actuel bureau « lève les mains ».

IMG_9378

Les membres de ce bureau conduit par son vice président viennent de remettre l’équipe au préfet du département du haut nkam.Après dix années de service au service du club, le bureau dit ne plus être capable de conduire les affaires, compte tenu de la situation économique du flambeau de l’ouest .Les administrateurs du club  de Emmanuel Leubou incarcéré à la prison centrale de kodengui de Yaoundé demandent au préfet de prendre la formation  en attendant l’organisation d’une éventuelle assemblée générale élective.                                                                            

 

 

 

Qui va présider aux destinées du club vainqueur de la coupe du Cameroun en 2012 ? Cette question est aux lèvres des fans, supporters et autres sympathisants du flambeau de l’ouest. En effet, l’actuel bureau dirigeant ne va plus poursuivre l’aventure après  dix ans de règne. La faute à la grosse crise financière qui terrasse le « Tamkwoe » depuis que le principal financier de l’équipe LEUBOU a des pépins judiciaires et est  incarcéré.

Une saison tirée par les cheveux.

Joueurs et encadreurs sont unanimes, cette saison 2017-2018,Unisport a vu de toutes les couleurs

Chez les joueurs.

Sur l’ensemble de la saison, personne n’a eu trois mois de salaire. Pour ce qui est des primes de matches, et de signature, c’était la catastrophe, conséquences, plusieurs d’entre eux ont du claquer  la porte avant même le terme du championnat. Malgré son parcours louable en coupe du Cameroun (demi finaliste et éliminé par son voisin lion blessé), les problèmes que connaît le club sont restés intacts.

Un staff technique acéphale (sans véritable patron).

Criblé de dettes, le coach principal le Serbe SINISA  s’est réfugié à Yaoundé auprès de son épouse, une Camerounaise employée dans une compagnie aérienne. Malgré sa bonne volonté, le technicien n’a pas réussi à se défaire des mauvaises conditions de vie.A Bafang,son remplaçant au mieux son adjoint a été poussé à la porte, tous les mauvais résultats étaient mis sur le dos de Théophile FEUNKOU .Au final, c’est un entraîneur stagiaire qui va assurer la suite jusqu’en demi finale de la coupe avec moins de 15 joueurs.

L’avenir du club.

Relégué, puis repêché, la formation phare du haut nkam pourrait disparaître à cause de la faillite si personne ne s’oppose. Le préfet du département a la lourde responsabilité de tout faire pour organiser une assemblée générale élective afin que le club trouve preneur. Le temps presse, les championnats sont en approche, si rien n’est fait le Tamkwoe pourrait disparaître de l’elite one et two comme ça été le cas avec Sable de Batié il y a plusieurs années.                                                                                                                               

 

Avec Karl Jaspers.

Views All Time
Views All Time
81
Views Today
Views Today
1

Related posts

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More