Nous suivre sur

Les selections nationales

Amical: La déculottée des Lionnes face aux Bleues était programmée, en voici les raisons!

Amical: La déculottée des Lionnes face aux Bleues était programmée, en voici les raisons!

L’équipe de France féminine a écrasé le Cameroun (6-0) mardi soir, en match amical au Stade des Alpes à Grenoble.

S’il est vrai, que face à la France, l’équipe camerounaise, est considérée comme modeste, seulement 48eme au classement FIFA.

Il est à noter que ce cuisant échec, le premier sous l’ère du coach Joseph Ndoko depuis sa prise de fonction est aussi celui de la Fecafoot et par ricochet celui des pouvoirs publics camerounais.

Tenez, la délégation camerounaise est arrivée en rang dispersé en terre française. Il a fallu attendre 24h avant le match, pour voir le sélectionneur national et certains membre de staff, ainsi que 7 joueuses se faire délivrer les visas.

« Voila ce que fait le Cameroun pour ternir l’image de nos entraineurs. Sans regroupement sans préparation. On va rencontrer le très haut niveau. Même pas un temps d’acclimatation. Quand est ce que dans ces conditions on peut travailler, le bloc équipe l’animation et l’organisation du jeu? » S’indigne le coach Olivier Vassilios Esseme (régional adjoint de l’Anafoot pôle du Littoral).

Des fâcheuses conséquences qui ont tronqué l’issue « improbable » de cette rencontre, dues aux luttes internes au sein de la Fecafoot (certains ne voulant plus du coach Ndoko).

Mais aussi au niveau du ministère des sports (qui a stoppé les nominations des nouveaux sélectionneurs nationaux proposés par la Fecafoot) qui est sensé donner son aval pour la sortie et la prise en charge financière des équipes nationales.

Par conséquent, même la pression diplomatique, qui aurait pu faciliter l’obtention des visas par les joueuses et le staff présents au Cameroun, s’est transformée en vrai cauchemar.

D’ailleurs, une fois à Paris, c’est la FFF, la fédération française de football, pour sauver son « match », qui a affrété un jet privé pour que le reste du groupe des Lionnes, arrivé au petit matin en France puisse rallier la ville de Grenoble où s’est déroulée le match amical!

« Une équipe nationale qui se déplace sans son staff au complet. La moitié de l’équipe et le coach arrive à quelques heures du Match. Une partie de l’équipe à 11, travaille sur place avec des coachs dépanneurs. Vous voulez quoi même. Face à une équipe qui est à domicile avec les meilleures conditions et bien acclimatée. N’oublions pas que cette équipe de France a battu le Nigeria 8-0 pourtant, le Nigeria était dans les meilleures conditions que le Cameroun. Et ce n’est pas la COSAFA. » Renchérit Vassilius.

Le 6-0 du Cameroun est donc amplement mérité. A 37 jours de la CAN féminine au Ghana, l’organisation autour de la sélection nationale dames, doit être revue et corrigée, si nous souhaitons remporter enfin ce trophée continental.

Du reste, la France, accueille la coupe du monde féminine en juin 2019 sur ses terres. Les Lionnes qui y seront sauf grosse surprise, savent déjà après s’être faites mâcher par les Bleues, qu’il faudra mettre la barre plus haut qu’il y a 3ans au Canada…

Views All Time
Views All Time
89
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: Les selections nationales