ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
CAN Les selections nationales

Cameroun-Malawi : le onze probable des Lions face aux Flammes

Clarence Seedorf va diriger vendredi 12 octobre 2018, sa deuxième rencontre sur le banc de touche des Lions indomptables. Comme face aux Comores (1-1) le 8 septembre dernier, le public camerounais et la presse particulièrement a hâte de découvrir à la fois le schéma de jeu du technicien néerlandais, mais aussi l’identité des hommes choisis pour l’animer. Face aux Cœlacanthes le mois dernier, il avait opté pour un 4-2-4, modulable en 4-2-3-1, en rupture de ban avec l’école hollandaise du 4-3-3 dont son compatriote Johan Cruyff est le founding-father.

Seedorf restera-t-il fidèle à son 4-2-4 ultra offensif, ou alors il s’inscrira à l’école hollandaise ? A quelques heures de ce match, Zonefoot se met dans la peau de l’entraineur, et opte plutôt pour un 4-3-3, avec de probables profils de joueurs, capables de faire le jeu et de contourner le 4-4-2 double 6 (avec deux milieux défensifs), le schéma préférentiel de Ronny Van Geneugden, le sélectionneur du Malawi.

Gardiens :

Contre les Comores le 8 septembre, Seedorf a choisi de faire confiance à André Onana, qui n’avait pas vraiment déçu. Le portier de l’Ajax Amsterdam est des trois gardiens, outre Carlos Kameni et Fabrice Ondoa, celui qui totalise plus de temps de jeu en club (8 matchs en autant de journées). En plus, il réalise un excellent début de saison, et son embonpoint en Ligue des champions face au Bayern Munich (1-1) l’a davantage mis sous les feux des projecteurs.

Notre choix : André Onana

Défense :

Seedorf dispose de très peu d’options dans ce registre. Avec le forfait de Kana-Biyik et l’incertitude sur la participation de Jérôme Onguené pour des soucis administratifs, le technicien hollandais n’a plus que trois choix pour l’axe central. Il faudra en choisir deux parmi Michaël Ngadeu, Joyskim Dawa et Yaya Banana. Des trois, Dawa est le moins compétitif en club, et Seedorf pourrait à nouveau reconduire la paire Ngadeu-Banana comme ce fut le cas face aux Comores.

En position d’arrière droit, Collins Faï devrait logiquement reprendre sa place, faute d’une concurrence véritable. A gauche, la concurrence est plus rude entre Gaëtan Bong (7 matchs pour 694 minutes) et Oyongo Bitolo (7 matchs pour 630 minutes). Seedorf va devoir trancher sur le critère de la performance. Le sociétaire de Montpellier, buteur à deux reprises en club, en plus de ses qualités défensives, est assez explosif sur le plan offensif, contrairement à son vis-à-vis, qui défend plus qu’il n’attaque. En outre, Oyongo avait fait une entrée réussie le mois dernier face à la sélection comorienne, et avait couronné le tout par une passe décisive qui avait permis au Cameroun de revenir à 1-1 dans le match. Il pourrait donc en toute objectivité débuté vendredi face au Malawi.

Nos choix : Oyongo-Ngadeu-Banana-Faï

Milieu de terrain:

Le technicien hollandais dispose de cinq options dans ce compartiment du jeu pour des tâches purement défensives. Il a exploré deux face Cœlacanthes, en l’occurrence Zambo Anguissa et Georges Mandjeck. Les deux sont compétitifs et performants en club, mais leur association en sélection souffre de complémentarité. Le premier ratisse plutôt bien, contrairement au second qui peine à la relance et à la percussion dans le jeu. Cependant Pierre Kunde, tout autant compétitif en club, pourrait être une alternative à la fébrilité de Mandjeck. Un duo défensif du milieu Zambo-Kunde est certes expérimental, mais pourrait apporter satisfaction.

Dans l’animation offensive, on devrait retrouver Choupo-Moting en chef d’orchestre, même si dans cette position contre les Comores il a beaucoup peiné à l’intérieur, et n’a pu retrouver ses repères qu’en étant positionné sur le côté. Qu’importe sa position, il est le premier joueur certain de débuter contre les Flammes car, c’est le capitaine désigné pour cette rencontre.

Nos choix : Zambo-Kunde-Choupo

Attaque :

Sur les trois attaquants alignés par Seedorf lors de son premier match, seul Toko Ekambi est opérationnel. Bahoken étant forfait pour blessure et Salli Edgar n’ayant pas été convoqué. L’attaquant de Villareal est bien parti pour débuter, surtout qu’après un début de saison poussif en Liga, il a enfin trouvé le chemin des filets et est en pleine confiance. L’entraîneur devrait également miser sur Paul-Georges Ntep, dont la procédure de changement de nationalité a abouti, et qu’il peut enfin jouer avec le Cameroun. Seulement, l’attaquant de Wolfsburg n’a pas disputé le moindre match en Bundesliga cette saison. Sa titularisation serait astucieuse et consisterait à le sceller définitivement avec les Lions indomptables.

A défaut, Seedorf devrait miser sur Fabrice Olinga, compétitif en club, mais en manque totale d’inspiration. Il avait néanmoins fait une entrée passable contre les Comores, et pourrait bénéficier de la confiance du coach, Christian Bassogog étant blessé. A la pointe, le coach a le choix entre Jacques Zoua et Jöel Tagueu, les deux joueurs appelés en renfort pour pallier les forfaits de Gustave Bahoken et de Vincent Aboubakar. Zoua va avec un léger avantage, pour avoir pris part au stage depuis le début, et d’avoir été utilisé à ce poste durant les entrainements. Tagueu sera quant à lui pénalisé par son retard car, il a à peine pris part à deux séances d’entrainement, n’étant arrivé dans la tanière que mercredi, à 48 heures du match.

Nos choix : Toko-Zoua-Olinga

Views All Time
Views All Time
94
Views Today
Views Today
2
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.