ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
A La Une CAF CAN

CAN 2019: Il faudra plus que 550milliards FCFA pour aller jusqu’au bout des chantiers

C’est une question légitime qu’on pourrait se poser à la suite de cette levée de fonds à la bourse de Douala (Douala stock-exchange), annoncée dans les prochains jours par le gouvernement camerounais.

Il s’agirait d’un financement à hauteur de 150milliards de CFA reparti comme suit pour la construction, la finalisation ou la réhabilitation des infrastructures sportives:
– Le complexe Omnisport d’Olembe (36 milliards de Francs CFA)‬
‪- Le stade de Japoma (34 milliards des Francs CFA)‬
‪- 4 terrains d’entrainement à Garoua (20 milliards de Francs CFA)‬
‪- Construction d’un stade annexe et la réhabilitation de 4 infrastructures sportives à Bafoussam.‬

Alors qu’on s’attend à la livraison effective de ces infrastructures à la CAF pour le compte du mois de décembre, et la dernière descente sur le terrain des experts du cabinet Roland Berger mandaté par la CAF, le gouvernement Camerounais, semble encore éprouver quelques difficultés à tenir ses engagements financiers vis-à-vis des prestataires de services.

Les 550 milliards CFA n’ont pas été suffisant?

Le budget programmé pour cette CAN 2019, acquise en 2014 avait pourtant été bien « élaboré » par les différents ministères concernés comme l’indique cette déclaration de l’époque du Premier Ministre, :

« Sur la base des estimations faites par le ministre en charge des Sports (maître d’ouvrage) et le ministre en charge des Travaux publics (ingénieur de l’État) et des partenaires chinois consultés, le coût prévisionnel des infrastructures sportives à construire ou à réhabiliter, suivant les normes de la Confédération africaine de football (CAF), s’élève au total à 550 milliards de CFA ».

Toutefois, au-delà des stades, l’organisation d’une Coupe d’Afrique des nations exige d’autres infrastructures comme les routes, les aéroports, les hôpitaux, les hôtels. Or la construction des voies d’accès et réseaux divers s’élevait alors dans les prévisions à 72 milliards de CFA.

Du reste, les fonds recherchés dans divers financements par le Cameroun étaient scindés comme suit: Construction d’un nouveau stade de 60 000 places à Yaoundé (150 milliards)- Construction d’un nouveau stade de 50 000 places à Douala et de ses aménagements extérieurs (150 milliards)- Aménagement extérieur du stade de Limbe (10 milliards) – Aménagement extérieur du stade de Bafoussam (10 milliards)- Réhabilitation des stades omnisports de Yaoundé, Douala, Bafoussam et Garoua (158 milliards)- Construction des voies d’accès et réseaux divers (72 milliards).

Espérons, que le gouvernement du Cameroun ne soit pas dos au mur. Après la bataille de l’information, le retard « rattrapé » sur les travaux et surtout la visite hautement « politique » du président de la CAF au Cameroun il y a quelques semaines, il ne faudrait pas qu’une nouvelle étincelle revienne raviver le retrait de la CAN au Cameroun par la CAF. Qui attend d’ailleurs ses dernières visites d’inspection (infrastructures et sécurité dans le Sud-Ouest) pour se prononcer en fin novembre.

Views All Time
Views All Time
114
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.