ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
Foot Féminin Les selections nationales

Mondial féminin U17 : Les Lionnes cadettes toujours sans primes !

La sélection camerounaise va débuter la compétition mercredi face aux Etats-Unis, et demeure en attente du paiement des primes olympiques et celles dues à sa participation au tournoi uruguayen.

Les Lionnes indomptables U17 font contre mauvaise fortune bon cœur. Engagées à la sixième édition de la Coupe du monde féminine des moins de 17 ans, Viviane Mefiré et ses équipières apparaissent sereines et forcent le sourire en public, pour cacher le malaise qui couve depuis leur départ du Cameroun le 21 octobre 2018. En quittant le pays, les joueuses n’avaient perçu que la somme de 30 000 Fcfa (Trente mille Francs Cfa), au titre de prime olympique, correspondant au nombre de jours de stage effectué à Yaoundé, à raison de 5 000 Fcfa par jour, selon la réglementation en vigueur.

Stéphane Ndzana et ses joueuses se sont envolés pour le Brésil, où elles ont passé trois semaines de stage d’acclimatation, en prélude au tournoi uruguayen, dont le coup d’envoi sera donné mardi à Montevideo. L’équipe a quitté Sao Polo le week-end dernier pour le pays de la compétition, toujours en attente des primes dues à sa participation à ce 6e championnat du monde. Les joueuses n’ont encore reçu le moindre centime de cette prime, encore moins la prime olympique correspondant au stage d’acclimatation de Sao Polo. Les deux joueuses recalées du groupe sont donc retournées au Cameroun sans leur dû.

La veille du départ de l’équipe pour Sao Polo cependant, au cours d’une cérémonie d’au revoir à elle dédiée, le gouvernement camerounais par le truchement du ministère des Sports et de l’Education physique, avait annoncé le décaissement d’un montant de 45 millions FCfa, en guise de prime de participation pour l’ensemble de l’équipe. Les joueuses continuent de se languir, alors même que la compétition a déjà débuté. «On nous a dit que notre argent est à la Fecafoot, et que madame Manga (Agent comptable, NDLR) allait nous retrouver avec ça ici au Brésil. Après on dit encore que l’argent est beaucoup (sic) et qu’on ne peut pas sortir du pays avec les espèces», a chuchoté une joueuse à Zonefoot il y a quelques jours. Relancée ce mardi sur cette question après l’arrivée de l’équipe en Uruguay, celle-ci renchérit qu’ «on n’a jamais vu madame Manga. On ne la connait même pas».

Saisie, la Fecafoot qui est en charge de la gestion technique et plus ou moins financière des sélections nationales réplique : «la fédération ne touche pas l’argent de l’Etat destiné aux joueuses. Les usages recommandent que le ministère des Finances désigne un agent comptable pour procéder aux paiements le moment venu. L’Etat n’a pas dérogé à cette règle qui est connue de tous», a réagi le Chef du Département Communication, Parfait Siki.

Cependant, une source au ministère des sports croit savoir que l’Agent comptable est partie du Cameroun le 11 novembre dernier à destination du Brésil, mais elle n’a pas pu rattraper l’équipe avant son départ de l’Uruguay. Et qu’en raison des soucis administratifs liés à l’obtention d’un visa d’entrée en Uruguay à partir du Brésil, c’est finalement ce mardi qu’elle ralliera Montevideo, pour procéder au paiement de «la prime olympique et la prime de qualification», apprend-on. Quid de la prime de participation ? Il va sans dire que les joueuses ne recevront pas toutes les primes qui leur sont dues avant leur entrée en lice ce mercredi face aux Etats-Unis.

Views All Time
Views All Time
114
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.