Nous suivre sur

A La Une

Lions Indomptables: Blessure psychologique pour Bitolo Oyongo?

Lions Indomptables: Blessure psychologique pour Bitolo Oyongo?

Pour la double confrontation (Maroc et Brésil), Clarence Seedorf va devoir se passer des services d’Ambroise Oyongo Bitolo.

Annoncé blessé en club, malgré son entrée une semaine avant en fin de rencontre en championnat ligue1 de France, lors de la large victoire 3-0 de Montpellier Hérault contre Olympique de Marseille, le latéral gauche des Lions Indomptables ne s’est pas finalement présenté au stage à Casablanca.

Oyongo Bitolo, n’avait non plus été aperçu le Week-end dernier dans l’effectif de Michel Der Zakarian, concluant qu’il avait rechuté de sa « blessure musculaire » qu’on croyait guérie une semaine plutôt. C’est une possibilité à ne pas écarter.

Mais l’autre alternative pourrait bien être que Oyongo Bitolo soit en proie à un « blocage » ou « blessure psychologique ». Tenez c’est face au Maroc, à Yaoundé le 10 juin 2017, que l’ancien latéral gauche de Coton Sport de Garoua a eu jusqu’ici son plus grave accident sur un stade.

Oyongo avait été écarté des terrains durant plus de 11mois, à cause d’une double rupture des ligaments croisés du genou, qui avait suscité une opération de haute facture en Espagne. Une convalescence et la rééducation au Canada, et quelque peu au Cameroun.

Bilan de course, une saison entière perdue, une immobilisation de plusieurs mois. Fort heureusement sur le plan sportif, le Champion d’Afrique va se relancer de plus belle en quittant au Mercato hivernal 2017 l’Impact Montréal pour Montpellier et la Ligue1.

Un pallier solide, et une trajectoire ascendante en dépit de cette grave blessure, qui doivent faire « tilt » dans la tête du bout entrain des Lions. Et encore face…au Maroc, alors qu’il est dans une forme olympienne avec le MHSC, 11matchs 2buts, exceptionnel!

Mais derrière quelqu’un dira et le Brésil? C’est là où s’arrête la deuxième alternative. Car pour quiconque connaît Amboise Oyongo Bitolo, le guerrier sommeil en lui. Et comme un Lion est toujours prêt à défendre l’honneur de la Nation. Il se pourrait bien que les muscles de « Bibizaine » avaient encore besoin d’un peu plus de repos.

Dans ce cas, la « Blessure psychologique » d’Oyongo ne serait, en réalité que pure coïncidence, qui tombe pile à la date de la rencontre face au Maroc. Même pas peur des Marocains notre Oyongo national!

 

Views All Time
Views All Time
89
Views Today
Views Today
2
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: A La Une