ZoneFoot /Foot Zone/ Soccer Zone/ Zone Soccer
A La Une Insolites Les Flops

ELECTION A LA FECAFOOT: LA DIVISION FRATRICIDE

Les démons de la division ne dorment pas, l’ennemi ne dort jamais.

Le football camerounais a beaucoup d’ennemis, mêmes les moins soupçonnés sont des personnes à craindre. Cette élection à la présidence de la fédération camerounaise de football nous fait revoir des choses que l’on croyait d’une autre époque, que NON. Les enfants d’une seule famille, dans une même maison mais de chambres différentes s’entredéchirent on dirait des espèces de nature opposée. Hier c’est Bell et Eto’o qui se jetaient les pierres, aujourd’hui, c’est Milla et Eto’o qui se jettent les pierres. Si venus tous du même côté géographique qui est caractérisé par la pratique des activités physiques et sportives, les originaires se toute la zone « BASSA » devraient logiquement contrôler le ministère des sports et de l’éducation physique dans le 237, c’est leur domaine de compétence, mais pourquoi les descendants de Mpodol ne sont passés que sporadiquement dans la gestion du sport malgré le crédit qui avait été le leur ? On se souvient des reformes très positives du temps de Félix Tonyé Mbock . C’est de la compétence dans un domaine bien précis.

Que ne voit on pas de nos jours ? Des guéguerres à n’en plus finir. Dans l’histoire lointaine de ce pays, c’est une des conséquences de l’impérialisme importé ailleurs pour destination CAMEROUN pour simplement diviser pour mieux régner. Car, le colon que de faire éclore les compétences, à fait miroiter aux camerounais le plaisir de toute sorte enfin de mieux nous endormir pour exploiter au maximum ce que Dieu avait prévu pour la postérité : notre sol et notre sous sol.

Les relents se retrouvent aujourd’hui dans les moindres recoins du 237, le football ne pouvait être épargné. L’unique, le meilleur ambassadeur du Cameroun de par le monde, le football camerounais attise assez de convoitises, ce qui induit des envies, et l’incompétence de ceux qui ont la charge de le diriger ouvre le champ aux démons de la division qui viennent s’y installer au point de retrouver les enfants de même famille se déchirer.

Au lieu de travailler pour le bien du football, l’esprit du leadership à envahi nos cerveaux au point que, lors des joutes électorales, la notion de hiérarchie familiale n’a pas droit de cité. Les aînés ne respectent pas les cadets, c’est-à-dire ne considèrent pas les errements des cadets comme des erreurs corrigeables mais comme des adversités, les cadets ne donnent pas le respect du aux aînés soit par la position sociale, soit en réponse à un acte posé, et la suite c’est les guerres sans fondements réels.   Happi Raphaël

Views All Time
Views All Time
86
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.