ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
A l'étranger A La Une CAF (à la une) CAN Les coupes nationales

CAN 2021, LA FEDERATION IVOIRIENNE DE FOOTBALL AU TAS

Décidément, le retrait de l’organisation de la 42ème édition de la coupe d’Afrique des nations de football au Cameroun par le comité exécutif de la CAF à l’unanimité de ses membres réuni à l’hôtel Kempiski de Accra le 30 novembre 2018 en marge de la CAN féminine Ghana 2018 induit des conséquences plus grandes que l’on ne pensait.

En fait, dans l’autre rôle politique de la confédération africaine de football de s’appesantir sur la paix et la stabilité dans les pays, le comité exécutif de la CAF a fait une dérogation de ses lois en omettant d’appliquer scrupuleusement les textes, au regard des efforts consentis et les dépenses fait par la république du Cameroun pour les chantiers de construction et de réhabilitation des infrastructures liées à la coupe d’Afrique des nations 2019.  

Logiquement, le Cameroun méritait une sanction sportive et financière du fait du retrait de l’organisation de la CAN 2019, mais le comité exécutif de la CAF a plutôt fait une considération des enjeux qui pourraient nuire, et a pris une sortie techniquement sportive en dérogeant à la sanction pour faire la proposition de glissade dans le calendrier… Le Cameroun continu les travaux pour finir ses infrastructures, glisse pour organiser la CAN 2021, la Côte d’Ivoire glisse aussi pour organiser la CAN 2023, ainsi de suite.

Ceci n’est pas sans conséquences, car après les déclarations du président et du vice président de la CAF annonçant l’organisation de la CAN 2021 parle Cameroun et celle de 2023 par la Cote d’Ivoire, les membres de la fédération Ivoirienne de football ont fait plusieurs sorties condamnant l’attitude des dirigeants de la CAF qui leur ont retiré l’organisation de la CAN 2021pour l’attribuer au Cameroun. Dans un communiqué officiel rendu par la FIF, il est dit : « le 20 septembre 2014 au siège de l’UA à Addis Abeba le comité exécutif de la CAF à l’unanimité de ses membres a attribué à la Côté d’Ivoire l’organisation de la CAN 2021, les préparatifs et travaux nécessités  par l’organisation de cette grande compétition pour tout le football ivoirien et de façon général pour toute la Côte d’Ivoire, constitue un investissement humain et financier conséquent. Toutes les énergies ont été et restent mobilisées enfin de faire de cet événement une fête continentale. La fédération ivoirienne de football a été surprise d’apprendre que le président de la CAF a décider de sa seule autorité et sans consultation préalable avec elle de réattribuer au Cameroun l’organisation de l’édition de la CAN 2021 confiée jusque là par la CAF à la côte d’Ivoire. La FIF a décidé de consulter ses membres (clubs et groupements d’intérêts) afin de connaître leur position sur ce retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire. Au terme d’une réunion tenue le mercredi 12 décembre à Abidjan, l’ensemble des clubs et autres acteurs de football présents, au regard des textes régissant la CAF et des règlements internationaux pertinents, ont demandé à la fédération ivoirienne de football d’exercer tout recours devant toute juridiction arbitrale, judiciaire, nationale ou internationale compétente afin de faire valoir ses droits. Au vu de tout de qui précède, la FIF a saisi le TAS  (tribunal arbitral de sport) d’un recours contre la décision de la CAF».

Happi Raphaël

 

Views All Time
Views All Time
133
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.