22 mai 2019
ZoneFoot
Parole aux joueurs

Joanie Kpeïtcha : « Jouer la Champions League avec Kraké, c’est mon objectif. »

Joanie Kpeïtcha 2

Pensionnaire de l’Union Sportive de Sèmè Kraké (USSK), Joanie Kpeïtcha nourrit beaucoup d’espoir. Latéral droit de formation, le joueur âgé de 19 ans est l’un des cadres de l’équipe de Magloire Oké. Après 12 journées du championnat de première division du Bénin, l’ancien pensionnaire de Soleil FC parle de son début de saison, ses objectifs à l’avenir et ses impressions sur son nouvel entraîneur Victor Salvado au micro de Zone Foot.

Joanie, vous êtes défenseur de l’USS Kraké, comment se passe votre début de saison ?

Pour ce début de saison, j’ai raté le premier match. Mais après cela, j’ai repris mon poste de titulaire. Depuis j’enchaîne les matchs. Il y a quelques déchets techniques que je m’efforce de corriger. Le bilan personnel est positif. Mais ensemble on travaille encore pour un bon rendement de l’équipe.

L’USS Kraké est vue par le monde sportif béninois comme l’un des clubs les plus huppés. Pourtant Kraké n’est pas au top en championnat. Qu’est ce qui explique cela?

Les premiers matchs étaient plutôt bien. Mais après on a enchaîné trop de matchs nuls qui nous a freiné dans le classement. J’explique cela par le départ brusque de notre attaquant vedette en cours d’exercice. Mais nous travaillons pour remonter la pente.

Le weekend écoulé le portugais Victor Salvado est arrivé sur les bancs de votre équipe. Quelle est votre appréciation vis-à-vis de votre nouvel entraîneur ?

L’arrivée du coach Victor Salvado est une bonne chose et bon pour le moral de tous. Il a une tactique et une vision de jeu incroyable. L’arrivée du coach Salvado est de bon augure pour Kraké.

Déjà, vous vous illustrez bien en ce début de championnat et vous êtes l’un des hommes forts de votre équipe, quel est votre objectif à l’avenir ?

Jouer la Champions League avec Kraké, c’est mon objectif. J’y travaille, ma formation aussi. Par ailleurs, je souheterais également poursuivre ma carrière sous d’autres cieux histoire de mieux me faire découvrir. Le président Oké veille aux grains. L’avenir promet.

Votre mot de fin

Je vous remercie pour cet entretien que vous m’accordez. Je remercie mon coach formateur Pascal Hountondji, le président de l’AS Dongat Richard Donou et Deen Ahannougbe pour leur soutien. Merci à tout ce qui me soutiennent ainsi qu’au président Oké qui ne cesse de placer sa confiance en moi.

Views All Time
Views All Time
196
Views Today
Views Today
2

Related posts

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More