ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
A La Une Ligue Pro 1

Cameroun/Ligue 1 : le kick-off boycotté !

Le coup d’envoi de la saison initialement prévu ce samedi 29 janvier 2019 au stade militaire n’a pas eu lieu, Eding sport de la Lekié et Yong sport de Bamenda, deux équipes de la poule B, s’étant désistées.

Un vrai-faux départ ! C’est ainsi que l’on pourrait qualifier le démarrage de la saison en Ligue 1. Le coup d’envoi de la saison a été donné sans les deux principales équipes invitées à disputer le match d’ouverture. Ni Eding sport de Lekié, ni Yong sport academy de Bamenda (Yosa) n’ont fait le déplacement ce samedi du stade militaire de Yaoundé, théâtre de cette affiche d’ouverture de la saison.

A 16H, heure du coup d’envoi de la rencontre, seul le quatuor arbitral, dirigé par le central Mandeng Bakali, a foulé la pelouse, balle en main. Un spectacle des plus désolants pour l’histoire du football camerounais, sous le regard hagard du président de la LFPC, qui avait pris place dans les travées du stade, en compagnie d’un maigre public, qui continuait de marquer son scepticisme après l’appel à boycott lancé par le Syndicat des clubs d’élite du Cameroun (Sycec).

Un appel auquel avait déjà répondu vendredi soir Yong sport, qui est resté dans sa base à Bamenda. Le club du Nord-ouest a été suivi quelques heures plus tard Eding sport, qui s’est également désisté par solidarité à son adversaire. A 16H20mn, le président de la LFPC a quitté le stade, les jambes lourdes, après que les officiels aient prononcé le forfait des deux équipes. Elles sont sous le coup du règlement de la compétition, et risquent un forfait général si elles se désistent également lors de la 2e journée.

La suite de cette première journée est prévue ce dimanche 27 janvier 2019, et la LFPC n’entend pas l’atermoyer. Le Sycec n’a eu de cesse d’appeler les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 à boycotter les championnats, en raison de la non-tenue de l’Assemblée générale de la LFPC avant le démarrage du championnat. Les différents conciliabules menés aussi bien par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) que le ministère des sports et de l’Education physique (Minsep) n’ont pas infléchi la position du syndicat.

Views All Time
Views All Time
151
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Articles associés

Laisser un commentaire

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.