ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
A La Une

Cameroun/Ligue 1 : le boycott du championnat continue…

Aucune rencontre de Ligue 1 camerounaise ne s’est disputée ce dimanche 27 janvier 2019, les équipes ayant choisi de suivre le mot d’ordre de boycott du Syndicat des clubs d’élite du Cameroun (Sycec).

L’opération «stade mort» lancée au par le Sycec fait son bonhomme de chemin. Après le boycott du match d’ouverture samedi 26 janvier 2019 par Eding sport de la Lekié et Yong sport academy de Douala (YOSA), les autres équipes de Ligue 1 leur ont emboité le pas. Et la suite de la première journée prévue dimanche 27 janvier 2019 à travers le pays n’a pas eu lieu comme il fallait s’y attendre.

A Yaoundé, deux rencontres étaient programmées : la première au stade omnisports Ahmadou Ahidjo devait opposer le Tonnerre Kalara club de Yaoundé à l’Union sportive de Douala. L’équipe visiteuse n’a pas fait le déplacement de la capitale, et l’équipe locale s’est retrouvée seule sur l’aire de jeu. Les officiels ont constaté le forfait des unionistes. Au stade annexe n°1 de Yaoundé, AS Fortuna de Yaoundé offrait son hospitalité à l’Union des mouvements sportifs de Loum. Mais le club de Loum n’a pas effectué le déplacement, et a préféré se rendre à Douala pour disputer une rencontre amicale contre Avion du Nkam.

Le club nkamois a séché Coton sport de Garoua, qui s’était déplacé au Centenary stadium de Limbé pour cette première journée. Les Cotonniers ont foulé l’aire de jeu, et ont laissé les officiels constater l’absence de l’adversaire avant de rebrousser chemin. Le stade omnisports de Limbé aussi devait abriter la rencontre New stars de Douala contre Colombe du Dja et Lobo, mais les hommes de Faustin Domkeu n’ont pas jugé utile de rallier la capitale régionale du Sud-ouest.

Au Bamenda Yong sport stadium, ni PWD, ni Apejes n’ont été aperçus. Les deux équipes se sont désistées. Les arbitres sont arrivés au stade avant de rebrousser chemin. Au stade de Melong, Stade Renard, l’équipe locale, n’est pas venue accueillir Feutcheu de Bandjoun qui s’était pourtant déplacé. A Bafoussam, Fovu club et les Astres ont également déclaré forfait.

A l’évidence, aucune rencontre de la première journée ne s’est disputée. Le mot d’ordre de boycott du Sycec reste maintenu, cependant, la LFPC a indiqué samedi dernier par le truchement de son président qu’à compter de la 2e journée, si ces forfaits se répètent, les équipes frondeuses seront frappées de forfait général.

Views All Time
Views All Time
202
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.