Nous suivre sur

A La Une

Ligue Pro: En attendant la reprise voici ce que font les clubs de Douala

Ligue Pro: En attendant la reprise voici ce que font les clubs de Douala

Le décalage sans cesse des championnats professionnels de la LFPC a conduit pas mal de clubs à s’inventer une seconde vie. Les formations présentes dans la capitale économique du Cameroun ont trouvé la parade pour garder en forme leurs joueurs et maintenir la flamme et la proximité avec leurs supporters, voici comment.

Union Sportive de Douala, joue face à Léopard de la même ville, les deux clubs font faire jouer si ce n’est deux équipes distinctes, au moins 30 joueurs pour cette rencontre amicale, annoncée en grande pompe dans les médias, et qui draine du monde au mythique stade Cicam à Bassa. Les deux équipes font servir un spectacle reluisant au millier de supporters présent comme dans un match officiel, et pourtant ici sans enjeu.

Les Nassara sont loin d’être les seuls depuis l’intersaison a utiliser cette formule de double confrontations avec un seul et même adversaire en 3h chrono, aussi avec deux onze de départs différents. Bamboutos de Mbouda, Avion AFC, Stade Renard de Melong ou encore Dynamo de Douala de Me Bateky ne s’en privent pas.

Le spectacle, lui plait au public de ses clubs à l’histoire et à la popularité bien établies, qui ne forcent plus l’admiration, mais commande d’être suivis malgré le report aux calendes grecs de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Ce qui est certain, les clubs résident dans le Littoral, notamment Douala et sa banlieue, voire dans le département du Moungo à l’instar de Stade Renard ont trouvé la faille pour continuer à exister malgré tout.

Chacune des équipes citées, a disputé pas moins de 5 à 6 matchs de préparation. Elles auraient même pu organiser un tournoi « de l’amitié » ou de la « fraternité » comme cela se faisait encore il y a quelques années au stade Omnisport de Bependa. Toutefois, les coachs, et encore moins, les présidents de ces clubs n’ont en aucun cas négligé ces matchs « amicaux » d’apparence, mais qui pour beaucoup annoncent déjà la couleurs et l’intensité des prochaines joutes.

Tenez, parfois, l’enjeu dépasse le jeu. Euh Oui, amical, mais pas fraternel! Bel exemple de passion emportée dans le jeu, le fair-play a eu du mal à se réinstaller lors du match Bamboutos vs Avion AFC. Lequel a donné lieu la semaine passée, toujours a stade Cicam, à un curieux spectacle entre les deux présidents de clubs. Pierre Batamak fantasque président d’Avion AFC l’ex équipe du Nkam a failli se péter les poumons, alors même qu’il coachait lui-même son club.

Entre gestuelle à singer un gorille, et ses exubérations à chaque but, JC, l’actuel homme fort des Mangwa Boys lui a trouvé la bonne excuse pour faire arrêter le match…Demander après un but à ses joueurs de quitter l’aire de jeu. Remonté contre l’arbitre, il a bien failli entrainer le public dans sa grandiloquence.

Mais c’est ainsi la pré-ambiance avant les championnats de D1 et D2 au Cameroun. L’humeur des présidents aussi ajoute son piment au jeu!

Views All Time
Views All Time
99
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: A La Une