ZoneFoot
Accueil » Articles » Le financement du football au Bénin !

Le financement du football au Bénin !

Dans une récente décision prise, le président de la République du Bénin, son excellence Patrice Talon, a demandé aux entreprises de prendre en charge les clubs de football afin de faciliter le financement au niveau de cette discipline sportive qui nécessite énormément d’investissement. Cette décision salutaire nous pousse à poser une question, comment sont financer les clubs au Bénin ? Toutefois, il faut rappeler que des clubs appartenant à des sociétés ou à des structures de l’Etat existent bien avant cette décision gouvernementale. Il y a par exemple Energie (SBEE), Mogas (SONACOP), AS Police (Police Républicaine), etc.


De l’élite aux échelons plus bas, le Bénin du Football présente une gestion financière un peu particulière. En général, il y a deux catégories de club. D’un côté, il y a des clubs qui sont dirigés par des sociétés. A ce niveau, la gestion financière est beaucoup plus collective. Les charges financières ne pèsent pas sur un seul individu. A contrario, il y a des clubs qui ne comptent que pratiquement sur l’apport financière d’un seul individu. Néanmoins, le train de vie des clubs au Bénin comme dans tout autre pays sont différents. Selon une enquête faite, le budget d’un club béninois peut avoisiner les 190 millions de FCFA. Certains clubs ont un budget de 100, 90, Millions, etc. Mais le plus bas budget avoisine 45 Millions, en parlant des clubs de l’élite, c’est-à-dire de la Ligue 1. Dans les divisions inférieures, les budgets ne sont pas clairement définis. Il y a cette situation parce que les sponsors n’existent pratiquement pas. Depuis l’avènement du nouveau comité exécutif dirigé par Mathurin De Chacus, les sponsors s’annoncent lentement. Ce fut le cas lors de la Moov Ligue 1 dans les années 2009-2010. Mais avec les différentes crises qui ont enfoncé le football Béninois, cela à connu une chute.

Toujours dans nos enquêtes, les salaires diffèrent d’un club à un autre naturellement. Dans les grands clubs, le salaire va jusqu’à 300000 au maximum et 65 000 au minimum. Tandis que dans d’autres clubs, le salaire descend jusqu’à 40000 Fcfa. En D2 et D3, les salaires sont moindres. Les clubs évoluant dans une fédération, ils comptent aussi énormément sur les subventions de l’Etat ou de la fédération pour fonctionner. Ces subventions sont d’une grande aide aux différents clubs, surtout ceux qui n’ont pas un bailleur de fonds nanti. Pour le compte de cette saison, il y a 19 clubs dans chaque ligue (Ligue 1, Ligue 2, Ligue 3).

Dirigé un club demande beaucoup d’investissements et les clubs béninois n’en sont pas en marge.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.