21 mai 2019
ZoneFoot
A La Une Insolites Les Tops

Urgent. Ligue Pro Cameroun. Salaires impayés, et que dire du cas des entraîneurs ?

Réunie à Yaoundé lundi,la quintripartite (Minsep-Fecafoot-Synafoc –Lfpc et Sycec) a accouché d’une seule résolution. Une commission tripartite Synafoc –Sycec et Lfpc créée et coiffée par Faustin Domkeu est née, celle-ci a pour but mettre en pratique les solutions concrètes pour recouvrir aux salaires des joueurs. Sauf que dans cette réflexion, le cas des entraîneurs aurait été mis de coté, pour privilégier seulement les joueurs. Rencontré ce mercredi matin dans les rues de la capitale économique du Cameroun Douala, un technicien de football qui a requis l’anonymat, ex entraîneur de plusieurs clubs de ligue 1 se déchire en déclaration et nous livre sa déception sur ce qu’il a eu comme vent au sujet du cas des entraîneurs.

 

 

« J’ai eu dire que la commission ne table que sur la situation des joueurs. Je suis un peu surpris de l’entendre, et j’espère que c’est une fausse blague, car cette affaire de salaires impayés concerne autant les joueurs que les entraîneurs. Moi j’ai travaillé dans deux clubs ces deux dernières années, et j ai perçu aucun salaire, ceux qui ont payés, me doivent encore plusieurs mois. Donc vraiment il faut que la commission Ad-hoc se penche sur ce cas, des cas comme le mien, c’est  dans plusieurs clubs. Je ne comprend pas que dans le rapport du synafoc,il n’ait pas mentionné ça ,et pourtant la subvention de l’Etat couvre 22 joueurs et 3 encadreurs. Que cela soit clair et pris en compte. Je lance un appel au Dr  Domkeu et sa commission de se pencher, si non nous aussi nous allons nous soulever, je préfère le dire ainsi ».

 

Du rôle de l’Aceef (association Camerounaise des entraîneurs et éducateurs de football)

 

Sensée  être au devant de la scène pour la défense des intérêts des entraîneurs de ligue un et deux, l’association serait occupé à autre chose qu’à cette mission. Pour notre interlocuteur, le directoire de l’Aceef est complice de la situation, et ses responsables préfèrent rouler pour eux et délaisser les problèmes qui concernent la masse des coaches.  « Kaham ne peut rien faire, il sait bien ce qui se passe alors que c’est lui le président .Il a ses amis à la fois dans les clubs et à la fecafoot, donc il a avec lui tous les rapports de la situation. L’Aceef peut bien défendre ce dossier mais hélas ! »Ajoute le technicien très remonté. En attendant la fumée blanche qui sortira des travaux de la commission ad-hoc, la situation des entraîneurs reste inquiétante et préoccupante. Peut on imaginer de voir payer les joueurs et ignorer les entraîneurs ?

 

Views All Time
Views All Time
169
Views Today
Views Today
1

Related posts

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More