25 mars 2019
ZoneFoot
A La Une Parole aux dirigeants Parole aux fans

Tribune: LE FOOTBALL CAMEROUNAIS EST-IL ENCORE UN SPORT OU UN CIRQUE?

Le titre de mon post ferait rire beaucoup de gens, mais dans la réalité ce titre devrait plutôt nous faire pleurer, car en principe, le Cameroun sort d’une période de remise sur orbite, une longue période avec la nomination d’un Comité de Normalisation par la Fifa.

Un Comité qui, INCAPABLE de rendre sa copie au terme de son mandat initial, a eu la faveur de l’instance faîtière du Football Mondial, de voir son mandat prorogé, afin qu’il puisse organiser une élection sérieuse du Président de la Fecafoot.

Malheureusement, dans le flot d’une élection COMIQUE et très proche d’une FARCE, du Président de la Fecafoot, le Cameroun a perdu l’organisation de la Coupe des Nations 2019. Et comme un malheur ne vient jamais seul, actuellement c’est la Ligue Professionnelle du Football Camerounais qui a tout l’air d’une caisse de retraite pour le Premier Général d’Armée du Cameroun, âgé de plus de 83 ans.

Cette Ligue Professionnelle qui broie du noir, risque de mettre la clé sous le paillasson, car les Camerounais étant des champions de la mise de la charrue avant les bœufs et de la navigation à vue en temps de brouillard, ce n’est que 7 ou 8 ans après la mise en place de cette Ligue Professionnelle de Football au pays de Mbappe Lepe Samuel que les Camerounais se rendent enfin compte que malgré tous ses records dans le Football Mondial et Africain, le Football Camerounais est très loin de devenir un Football Professionnel.

Même l’âge n’a pas d’emprise sur la passion de toujours d’Albert Nguidjol

Beaucoup de “vuvuzelateurs” nationaux ont souvent donné la médaille d’excellence au Général d’Armée reconverti dans le Football Professionnel, et récemment ont donné la médaille d’excellence au Président du Comité “d’Anormalisation”…pardon, de NORMALISATION de la Fecafoot.

Au fait, les Camerounais du football se moquent exactement de qui?

Je suis endeuillé, mais par respect pour le Football Camerounais qui m’a tout donné, je ne pouvais continuer de garder cette désolation dans mon cœur, ou encore, continuer de la mélanger avec la douleur de mes êtres très chers décédés en cette période des fêtes de fin d’année.

C’est honteux, c’est regrettable, c’est inadmissible qu’un grand pays comme le Cameroun perde toutes ses valeurs nobles, sans qu’une tragédie naturelle ou une guerre civile en soient la cause.

À quand pour une vraie révolution du football Camerounais?

À quand pour des élections sérieuses et crédibles des responsables du football au Cameroun?

Pourquoi les gens veulent ils toujours passer par la petite porte, avec des arguments faux et tordus et à travers des alliances contre nature?

Quel est le mal ou le bien que cache le poste de Président de la Fédération Camerounaise de Football pour que les gens sacrifient tant leur dignité et leur responsabilité?

Albert Nguidjol, administrateur de football, coach et ancien international camerounais vivant aux USA. 
Views All Time
Views All Time
56
Views Today
Views Today
1

Related posts

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More