25 mars 2019
ZoneFoot
A La Une Les Instances nationales Parole aux dirigeants

Affaire des salaires impayés :Seidou Mbombo Njoya demande à la FIFA 15 jours supplémentaires

 

Alors que la FIFA attendait une  réaction positive  ce 4 mars comme indiqué dans son dernier transmis à la fédération,celle ci vient de lui répondre en ajournant de 15 jours la date butoir. Une réponse qui a suscité la réaction de plus d’un expert dans le domaine du sport .C’est le cas de Albert Nguidjol un ex fonctionnaire au Ministère des sports qui vit aux Etats Unis depuis plus de décennies. L’ex directeur du stade de la réunification de Douala dans un ton qu’il ne se sépare jamais accule et ne spécule pas sur la responsabilité de fédération et du Synafoc dans cette affaire. Il s’en prend véhément et virulemment au dernier communiqué du président de la fecafoot qui vient de réagir au courrier de la FIFA.

 

 

« La Fecafoot est en train de distraire les gens, car il n’y a en réalité aucune enquête à faire. Les arriérés des salaires des footballeurs sont factuels et trop lourds car la fecafoot laissé pourrir la situation, et même le Synafoc n’a pas réagi à temps car des personnes étaient aux aguets par rapport aux élections de la Fécafoot, et comme les requins ne s’agressent jamais, vous comprenez… Il faut éviter de présenter le Cameroun aux yeux du Monde comme un pays d’abrutis.  Quand il ya une revendication salariale dans un domaine légiféré, les parties concernées en amont et en aval doivent faire preuve d’un sens de responsabilité et d’objectivité et aussi de beaucoup de pragmatisme. Malheureusement, au Cameroun et dans le Football Camerounais, on a affaire aux FARCEURS, aux COMÉDIENS » argue Albert Nguidjol un ex cadre au ministère des sports du Cameroun, et aujourd’hui  Physical Education teacher, à Newark Public school aux Etats Unis.

Views All Time
Views All Time
91
Views Today
Views Today
1

Related posts

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More