ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
Les selections nationales

Écureuils à la CAN 2019, la presse sportive béninoise s’exprime !

Le Bénin a obtenu sa qualification pour la CAN Égypte 2019 en terminant deuxième du Groupe D derrière l’Algérie. Cette quatre participation à la phase finale de Coupe d’Afrique des Nations suscite des commentaires dans le rang de la presse sportive béninoise.


Zonefoot s’est approché de quelques journalistes béninois qui ont donné leurs impressions sur cette qualification. Est t-elle méritée ou non ? Les avis sont divers mais riment tous vers un sentiment de satisfaction et surtout une incitation au travail afin de ne pas faire de la figuration. On n’y croit quand même dans le rang des hommes des médias.

Gilles BIGUEZOTON (correspondant de www.foot365.fr au Bénin)

« Une qualification méritée selon moi car un travail a commencé depuis peu et en voilà le résultat. Après la spirale de crises qu’a connu le football béninois, le beau temps se fait inviter, tout ceci pour le bonheur de la jeunesse footballistique engagée et déterminée à revenir dans le cercle très fermé des grandes nations de Football en Afrique.Cette qualification est à mettre à l’actif de tout le peuple béninois.On a senti une volonté du gouvernement qui a promis jouer son rôle et il l’a fait.Le ministre des sports, Oswald Homeky n’a pas hésité à accompagner. Quand au président de la Fbf, il a montré qu’il est vraiment venu pour insuffler un nouveau dynamisme au football béninois. Les joueurs ont montré qu’ils ont faim de cette CAN et voilà. Derrière, le peuple s’est mis en union de prière et a accompagné son équipe. Une chose est de se qualifier, une autre est de bien se préparer afin de ne pas faire piètre prestation en Égypte. Que cette volonté étatique aille au bout.A Michel Dussuyer de faire confiance à ceux qui sont aptes à faire le job afin que le Bénin ait sa première victoire à une phase finale de la CAN. Je suis optimiste et si on ne relâche pas,les Écureuils peuvent aller jusqu’en huitièmes de finale. »

Carinos CHANHOUN (Rédacteur à Benintimes, Rédacteur en Chef à Afriquesport)

« Le Bénin mérite sa qualification au vue de son parcours dans les éliminatoires. Le faux pas de Bamako a servi de déclic. Le Bénin a pleinement joué ses chances dès le premier match qualificatif. Dans les éliminatoires, si vous avez la chance de bien négocier votre premier match surtout à la maison, la suite est moins pénible. La victoire face à la Gambie sous la direction d’Omar Tchomogo a facilité le travail de Michel Dussuyer qui n’a récolté que 7 points supplémentaires sur 15 possibles. On fête la qualification, c’est bien, on la mérite mais au fond, on n’a pas fait un excellent parcourt, on a juste été moyen et surtout intelligent en récoltant 9 points à domicile. Que l’on veille ou non, le public béninois a été très déterminant dans la qualification des Ecureuils. Dans notre groupe, le Bénin est bon dernier sur les points pris à l’extérieur. Je dis tout simplement que nous sommes qualifiés grâce au public béninois. Cette qualification ne devrait pas voiler les carences qu’on constate. Dussuyer a encore d’énormes travaux à faire avant la CAN et doit travailler beaucoup plus le mental de ses joueurs pour qu’ils soient aussi performants en cas d’absence des supporters. »

Arnaud Akakpo (Journaliste Confrère de la Matinée, Consultant à ESAE TV)

« Je pense que les Écureuils, sur l’ensemble des six journées, ont fait ce qu’il fallait. Gagner tous les matches à domicile et glaner un point à l’extérieur (face au Togo). C’est assez suffisant pour être parmi les 24 meilleures nations de football d’Afrique. Maintenant le plus dur commence et va falloir une bonne préparation pour prétendre accrocher une première victoire en phase finale pour la 4e participation.On ne peut pas se baser sur la prestation du 24 mars pour dire que le Bénin mérite ou non d’aller à la Can. C’était un match qu’il ne fallait pas perdre et Dussuyer s’est organisé pour le faire surtout avec ses absences. Aussi, c’est sur l’ensemble des matches qualificatifs qu’il faut évaluer le Bénin. »

Urbain ZANNOU (Rédacteur en chef du site Beninfootball)

« C’est une qualification attendue depuis 9 ans. Elle est venue dans un meilleur moment pour couronner les efforts consentis sur le football national depuis l’avènement du nouveau régime et surtout du comité exécutif. Un nouvel échec après la désillusion 5-2 de Bamako aurait jeté définitivement tous les espoirs de croire à nouveau au Onze National. Une qualification amplement méritée au vue du parcours et surtout la forteresse imprenable à domicile avec 3 victoires en 3 matchs. Il faut également souligner que le passage de 16 à 24 nations de la CAN a été aussi déterminant de cette qualification. »

Yannick ADOHO (Journaliste sportif à ESAE)

La qualification des Écureuils est plus que méritée, au vu de la prestation du onze national au cours de la campagne éliminatoire. On a vu une équipe et un staff engagé et dévoué à la cause. Terminé deuxième de ce groupe en étant derrière les Fennecs de l’Algérie avec seulement 1 point de retard est un effort louable. Cela est a mettre à l’actif des joueurs et du staff technique. Le Bénin a gagné toutes ses rencontres à domicile et a su empocher un précieux point à Lomé. On ne peut demander mieux à une équipe qui vise uniquement la qualification. »

Views All Time
Views All Time
264
Views Today
Views Today
4
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.