24 avril 2019
ZoneFoot
Les selections nationales

Steve Mounié : “Ce n’est pas un problème d’être surnommés Écureuils”

Les dés sont jetés depuis le vendredi 12 avril dernier en Égypte à Gizeh. Les 24 équipes qualifiées pour la CAN Egypte 2019 connaissent déjà à quoi s’en tenir pour ce qui concerne leurs groupes respectifs. Le Bénin, quant à lui, a hérité du Groupe F avec en sa compagnie le Cameroun, le Ghana et la Guinée Bissau. Les commentaires fusent de partout. Steve Mounié, abordé par BBC Sport a aussi donné ses impressions sur les chances des “Jaunes” qui vont honorer leur quatrième participation à cette messe continentale.

Mounié Steve

Steve Mounié (24 ans, 28 matchs, 2 buts, 3 passes décisives), assuré d’être relégué avec son club Huddersfield Town en Champioship, est déjà tout excité de retrouver cette 3è édition de la CAN. Zonefoot vous présente les grandes lignes de son intervention sur BBC.

 

 

Obligation de remporter un match !

Si nous obtenons notre première victoire à la CAN, ce sera déjà historique. Alors il faut qu’on gagne tout d’abord un match, essayer ensuite de se donner par la suite en ce qui concerne les autres matchs pour voir ce qui va se se passer

 

Un groupe difficile  ! 

Pour être honnête, c’est un groupe difficile. Nous devons saisir notre chance et faire de notre mieux sur le terrain. Nous devons mouiller le maillot et rendre les béninois fiers”

Une 4è CAN, un surplus de motivation ! 

Cela me passionne. Cela fait un moment que le Bénin était à la Coupe d’Afrique des Nations (2010) et nous sommes tous excités à ce sujet.”

 

Ismailia, le choix non désiré ! 

Tout d’abord, je voulais faire partie d’un autre groupe parce que nous jouons à Ismailia et je sais que ma famille veut venir, alors je voulais être dans un groupe où le stade est au Caire près du camp. Mais au final, nous étions dans le groupe F et pour être honnête, ce ne sont que de bonnes équipes qui ne sont que dans cette CAN”

Tous les groupes sont difficiles ! 

Si nous étions dans un autre groupe, ce serait difficile aussi, car j’ai vu les autres groupes. C’est difficile de jouer dans le groupe A contre l’Egypte et la RD Congo. Il y a aussi un groupe très difficile avec le Maroc, la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud.”

Les Écureuils sont forts !

Je ne pense pas que nous changerons ce surnom. Ce n’est pas un problème d’être surnommés Écureuils. Regardez, nous (Écureuils) sommes à la CAN et certains gros animaux ne le sont pas. Alors les Écureuils sont très forts.

 

Motivé et surexcité, l’ancien joueur de Montpellier et de Nîmes Olympiques sera l’un des espoirs du peuple béninois. Le Bénin débutera d’abord la compétition contre le Ghana, ensuite affrontera la Guinée Bissau, et enfin bouclera le premier tour avec le Cameroun, champion en titre.

Views All Time
Views All Time
77
Views Today
Views Today
2

Related posts

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More