26 mai 2019
ZoneFoot
A La Une Autres

Équipementier des lions indomptables : Nasser Njoya « étonné de l’approche émotionnelle » de certains Camerounais

Nasser NJOYA est un chef d’entreprise visionnaire et passionné de publicité. Probablement le publicitaire Africain ayant apporté son expertise sur un plus grand nombre de projets dans plus d’une entreprise, ou avec son agence de publicité FCB PALMARES.Il nourrit également sa passion du marketing sportif. C’est ainsi qu’il a lancé il y a quelques années la principale agence de marketing sportif du Cameroun (PALMARES SPORTS).Et depuis mars 2008, il a  lancé lors du salon européen du marketing sportif qui se tenait au parc des princes de Paris le réseau social pour acteur du sport MatchOne. Pour cet originaire du grand Noun à l’ouest du Cameroun, le choix de la FECAFOOT  porté sur  Le Coq Sportif comme nouvel équipementier est ce qui est de bon et de mieux pour les  LIONS INDOMPTABLES. Selon le spécialiste, c’est « probablement un meilleur choix ».     

                                                                                                                                                                                                          Je suis très amusé que les Camerounais traitent le choix d’un équipementier sportif, choix assez rationnel par une approche émotionnelle  accompagnée d’une ritournelle créative d’expression du genre “Qu’est ce qu’un coq fait sur le maillot d’un lion?” ou “Le lion va manger le coq”. On se croirait dans une cours de récréation de l’école primaire.L’instance faîtière du football Camerounais n’a pas choisi l’équipementier Coq Sportif pour son beau plumage ni son beau bec. Mais pour les critères économiques. Et l’un des critères majeurs ici est l’enveloppe financière. Puma versait environ 10 millions d’euro sur 4 ans comme équipementier des Lions Indomptables. C’était le minimum que recherchait la Fecafoot. Si ce critère a été respecté c’est une première victoire.Certains s’attendaient à voir NIKE ou ADIDAS remplacer PUMA. Cela fait plus glamour c’est vrai. Cela donne l’impression qu’on est une grande nation. Mais il ne faut pas oublier que ces équipementiers n’ont pas fait du Cameroun une grande nation. Ils viennent parce que le Cameroun est déjà une grande nation de football. Et de surcroît, ces équipementiers ne sont pas forcement ceux qui investissent le plus sur le développement des sélections nationales Africaines. Un équipementier possède souvent une enveloppe annuelle à repartir selon son portefeuille de sélection ou club. Et parfois, il ne peuvent aller au-delà de certain chiffre. Ce qui est le contraire d’un équipementier qui veut absolument avoir une sélection pour la développer en se développant également.

COQ SPORTIF après une période d’hibernation reviens sur le marché. Le football qui a contribué à sa gloire avec des équipes comme Ajax, Saint-Étienne, la sélection des Pays-Bas, de l’Italie (champion du monde 1982) de l’Argentine (Champion du monde 1086) et même le Cameroun (coupe du monde 1982) sont dans sa ligne de mire. Après avoir signé Saint-Étienne, le Cameroun étant libre de s’engager avec un équipementier, il devenait cohérent que le Lions Indomptables rejoignent son portefeuille. Car la politique du COQ SPORTIF est de s’appuyer sur le fort lien émotionnel qui existe entre sa marque et son marché. Ce qui est l’approche de toute marque vintage.Les valeurs du COQ SPORTIF sont l’authenticité, le plaisir et le courage. Valeur que les Lions Indomptables peuvent s’en réclamer sans outrer qui que ce soit. Notamment le courage.

Avec Nasser Njoya.

 

Views All Time
Views All Time
141
Views Today
Views Today
2

Related posts

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More