ZoneFoot /Foot Zone/ Soccer Zone/ Zone Soccer
CAN

CAN 2019, que doit-on savoir sur les adversaires du Bénin : Le Cameroun

En Egypte, les Lions Indomptables du Cameroun seront à leur 19ème phase finale de la CAN pour 5 sacres. Le dernier titre est celui remporté au Gabon en 2017. Qualifié in extremis, le Cameroun sera l’un des favoris de cette compétition aux côtés de plusieurs autres nations. Pour le tour qualificatif des phases de poule, il faudra se débarrasser du Ghana, du Bénin et de la Guinée Bissau dans le groupe F de la compétition. Que peut-on retenir du football du pays de Issa Hayatou, l’ex président de la Confédération Africaine de Football ?

Au milieu des années 1920, alors que le monde venait de subir les affres de la première guerre mondiale, le football nait au Cameroun. Les pionniers de ce football naissant sont le Français Charles Lalanne et le Sierra-Léonais Georges Goethe. Ainsi, dès 1922, apparu le football et en 1924, naquit le premier club du nom de ‘’Club Athlétique du Cameroun’’ (CAC). Après ce premier club, d’autres équipes verront également le jour. En 1950, une sélection du pays livrera sa première rencontre internationale avec le club Français de l’OGC Nice. Suite à cette rencontre, les premiers Camerounais vont débarquer en France pour le football professionnel. Le premier joueur professionnel d’origine Camerounais est le père de l’ancien vainqueur de Roland Garos Yannick Noah. Il s’agit de Zacharie Noah en 1956. En 1957, d’autres lui emboiteront le pas. En 1959, sera créée la Fédération Camerounaise de Football. Elle sera affiliée à la FIFA en 1962 et à la CAF en 1963. Dès 1968, ils participeront à leur première éliminatoire de la CAN. Malheureusement, ils ne réussiront pas à se qualifier. La prochaine édition sera la bonne. Le Cameroun sera au Soudan en 1970, mais se fera éliminer au premier tour. En 1972, étant pays organisateur, il termine 3ème.
Au début des années 80, le football Camerounais connaitra un autre essor avec une nouvelle génération de footballeur qui arriveront, à se qualifier pour le Mondial en 1982 en Espagne puis aux JO en 1984, mais aussi à remporter la CAN en Côte d’Ivoire en 1984. C’est le premier âge d’or du football Camerounais. Dépossédés de leur titre en 1986, ils réussiront à le conquérir à nouveau en 1988. Cette génération atteint son apogée en 1990 lorsqu’elle atteint les quarts de finale du mondial Italie 90.

Dix ans après cet exploit au mondial, les Camerounais remontent sur le toit de l’Afrique en battant le Nigeria en finale de la CAN pour son 4ème titre continental. La même année ils vont séduire le monde avec la génération Carlos Kameni, Samuel Eto’o, et autres aux JO de Sydney et revenir avec la médaille d’or. 2 ans après, ils vont conserver leur titre de champion d’Afrique au Mali en battant le Sénégal en finale. En 2003, ils atteindront dans la douleur la finale de la Coupe des Confédération. Marc Vivien Foé avait en effet perdu la vie au cours du match de la demi-finale face à la Colombie. Après cette période très riche, le pays a connu d’énorme difficultés en dépit d’une finale perdue en 2010. En 2012 et 2013, ils vont manquer les rendez-vous de la CAN avant de renouer avec la compétition en 2015. Eliminé au premier tour, ils reviendront encore plus forts pour se faire sacrer pour la 5ème fois en 2017.

En 2019, ils vont défendre leur couronne en Egypte dans le groupe F. Avec cette phase finale, 34 joueurs ont été convoqués pour entamer les préparations. Au classement FIFA du mois d’Avril, le Cameroun occupe Le 54ème rang. Rigobert Song avec 137 sélections est le joueur le plus capé et Samuel Éto’o le meilleur buteur avec 56 réalisations.

Views All Time
Views All Time
133
Views Today
Views Today
2
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.