fbpx
ZoneFoot
Accueil » Articles » CAN 2019: Le Président malien veut la coupe, alors que les Aigles s’installent à Doha

CAN 2019: Le Président malien veut la coupe, alors que les Aigles s’installent à Doha

Les Aigles du Mali sont arrivés jeudi au Qatar pour une dizaine de jours afin de peaufiner la préparation de la CAN 2019, débutée à Bamako le 02 juin.

Le Qatar depuis quelques jours, est avec le Maroc, l’une des destinations privilégiées pour la mise au vert, des Nations africaines sur la route de la CAN Total Égypte 2019. Le Mali, comme le Cameroun ou encore le Burundi pour ne citer que ceux-là vont s’y retrouver pour non seulement s’acclimater, mais aussi disputer quelques rencontres amicales.

Ce sera le cas des Aigles du Mali le 14juin prochain, face aux Lions Indomptables du Cameroun, qui eux n’arrivent dans le golfe arabique que le 11juin, après un passage d’une semaine en Espagne.

La cérémonie d’au revoir des Aigles du Mali

Les honneurs de la Nation pour les Aigles…

Le Président de la République a remis le drapeau au capitaine des Aigles Abdoulaye Diaby le mercredi 5 juin à 16h00 au Palais de Koulouba. En demandant aux joueurs de suivre la trace des aigles U20 champion d’Afrique et leur parcours en mondial.
Toutes les primes ont été réglées. À 18h00, il y a eu un match amical (30/39 mn) entre eux devant les supporteurs au stade omnisports Modibo Keita. La sélection nationale a quitté Bamako jeudi à 11h pour le Qatar,》rapporte fidèlement à notre rédaction, le journaliste malien, Bane Ibrahima.

Le Mali est donc paré à toute éventualité. Le Président de la République a même fixé un cap: rafler le trophée continental…Il faudra pour cela déjà que le sélectionneur Mohamed Magassouba se sépare d’ici le 17juin du surplus de 3 joueurs de sa liste et se montre très convainquant avec son groupe lors des matchs amicaux, qui ne seront que des indicateurs de performances quoique, lors d’un tournoi comme la CAN parfois ne comptent pas…

Un point positif qui hante souvent les sélections nationales africaines, l’affaire des primes. Le Conor et l’état malien ont pris le problème par les cornes et ont réglé l’addition mieux ont fait table rase des zones d’ombres avant le départ de l’équipe pour la CAN. Aux joueurs maliens maintenant de mouiller le maillot.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.
Voulez-vous gagner jusqu'à
$100 / mois ?
  • Vous êtes un fan de foot et vous savez écrire des articles
  • Vous avez juste à écrire des articles entre 100 et 200 mots
  • Vos articles intéressent nos lecteurs, vous êtes payé(e)
  • Votre nom est associé à chaque article que vous publiez
Rejoignez notre réseau de contributeurs aujourd'hui !
Excellent!
Merci pour votre candidature