Nous suivre sur

Ghana – Bénin : Retour sur les Tops et les flops !

Le mardi 25 Juin dernier, les Ecureuils du Bénin faisaient leur entrée en lice dans la 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Opposés aux Black Stars du Ghana. Au terme de cette rencontre, Khaled Adenon et ses coéquipiers ont réussi à faire sombrer les étoiles noires, en faisant jeu égal, 2-2 .Certains Ecureuils ont gagné des points sur ce match par contre d’autres ont été moins bons. Zone foot fait un retour sur les tops et les flops coté Ecureuils pour cette première confrontation.

Les Tops

Mickaël Poté

Plus le vin est vieux, plus il est bon. Cette assertion trouve tout son sens dans la carrière de l’ancien joueur de l’OGC Nice, Mickael Poté. Le point du nul arraché par le Bénin contre le Ghana d’André Ayew, vient du réalisme et de l’adresse de cet homme. Auteur du but le plus rapide de la CAN 2019(2’), le joueur d’Adana Demirspor en Turquie a permis aux Ecureuils d’égaliser à 2-2, suite à un touché astucieux dans la surface de récupération , digne d’un renard des surfaces. Il devient le seul joueur béninois à inscrire un doublé en phase finale de CAN. Il a été précieux dans la tache offensive que dans celle défensive.

Cébio Soukou

Trois matchs avec les Ecureuils et trois passes décisives. Cébio Soukou confirme tout le bien que l’on pense de lui. Chaque fois qu’il a joué, le Bénin n’a jamais perdu (contre le Togo, la Mauritanie, le Ghana). Précieux dans les dernières passes et doté d’une aisance technique évidente, le désormais ancien sociétaire de Hansa Rostock en Allemagne devient-il le talisman des Ecureuils ? Son association avec le maitre à jouer du Bénin, Stéphane Sessegnon serait un régal.

Khaled Adenon

Pendant les périodes de tumultes dans la défense béninoise, c’est Khaled Adénon, en bon capitaine qui régule la situation. Des duels gagnés, des ballons sauvés in extremis, de bonnes relances, tout était bien concocté par le sociétaire d’Amiens en France. Les deux buts encaissés par les Béninois étaient sur des erreurs d’appréciation et de déconcentration. Khaled Adenon répond toujours présents avec les Jaunes.

Les flops

Moise Adilehou
D’entre les trois alignés en défense centrale, il était le moins bon. Se faisant déborder sur quelques actions, le défenseur du club grec relégué en D2, Levadiakos, a failli dans les duels aériens ; C’était justement lui qui a contré la frappe du capitaine ghanéen André Ayew sur le premier but des Black Stars. Son remplacement par Mama Seibou s’avérait logique.

Jordan Adéoti

Sur ce match, nous avons vu un Jordan Adéoti à deux visages .En première partie, l’ancien caennais était vraiment présent dans la récupération avec de précieux ballons vers l’avant. Mais en deuxième partie l’auxerrois sous l’effet de la fatigue, perdait énormément de ballons avec des passes approximatives.

Emmanuel Imorou

Est-ce le schéma tactique de 3-4-3 qui fait défaut à Emmanuel Imorou ? Pour sa première rencontre de la CAN, Michel Dussuyer a titularisé d’entrée l’ancien joueur de Braga au détriment de David Kiki, qui a fait une bonne préparation avec les jaunes. Peu de centres ont émergé de son côté gauche, lui qui a fait une très bonne entame de matchs. Séidou Barazé état plus présent que lui dans l’apport offensif que dans le repli défensif.

Le samedi prochain, les Ecureuils seront face à la Guinée-Bissau pour leur deuxième match dans cette CAN. Cette rencontre s’annonce déjà déterminante pour la suite.

Views All Time
Views All Time
105
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: CAN 2019