Nous suivre sur

CAN 2019

Bénin – Guinée Bissau : Ce qu’on n’a pas aimé !

Bénin – Guinée Bissau : Ce qu’on n’a pas aimé !

En clôture de la deuxième journée de la phase de groupe de la 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations, Écureuils et Djurtus ce sont donnés rendez vous au stade Ismaila d’Égypte. Les deux formations se sont séparées dos à dos avec un goût amer pour les Écureuils, qui ont raté une bonne occasion d’être en bonne posture avant la dernière rencontre contre le Cameroun. Zone foot vous présente, les choses qui sont à corriger.

Manque d’animation sur les côtés

Jodel Dossou et David Djigla, deux joueurs de couloirs, n’ont pas encore trouvé une place de titulaire dans le onze entrant de Michael Dussuyer. Ces titulaires reconvertis remplaçants sont des provocateurs sur les côtés et donc des atouts pas encore exploités judicieusement. Mobiles et techniques ils donneront de la célérité au jeu des Écureuils sur les côtés. La présence de Mickaël Poté et de Cebio Soukou (qui ne sont pas des joueurs de couloirs) sur les côtés contre la Guinée Bissau n’a pas payé. Seidou Barazé, pas du tout inspiré perdait tous ses duels et était abonné absent dans les phases offensives. Michel Dussuyer doit revoir l’animation offensive sur les côtés.

Jordan Adéoti, imprécis et déconcentré !

L’ancien joueur du Stade Malherbe de Caen a associé dans la rencontre contre la Guinee Bissau, les mauvaises passes, les décisions approximatives et surtout des imprécisions dans ces gestes. Il n’a pas comblé les attentes placées en lui. En manque criard d’inspiration, on a quand même apprécié sa belle passe en profondeur pour l’attaquant d’Huddersfield Town, Steve Mounié en seconde partie. Malheureusement ce fût, mal exploitée.

Par rapport au système de jeu mis en place par Michel Dussuyer, le 4-1-4-1, Steve Mounié reste esseulé à la pointe l’attaque. En phase de contre attaque, il manque de présence béninoise. Les contre ne sont, donc pas bien exploités. Mardi prochain, les Écureuils ont rendez vous avec l’histoire. Arracher une première victoire et se qualifier pour la première fois de son histoire au second tour de la CAN. Mission difficile mais loin d’être impossible.

Views All Time
Views All Time
124
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: CAN 2019