Nous suivre sur

CAN 2019

CAN 2019 : Les bons Écureuils et les moins bons face à la Guinée-Bissau !

CAN 2019 : Les bons Écureuils et les moins bons face à la Guinée-Bissau !

Le Bénin a été tenu en échec face à la Guinée-Bissau pour la deuxième journée du groupe F. Alors que les Écureuils avaient l’occasion de prendre une option sérieuse pour les huitièmes de finale, Les Lycaons ont tenu bon et ont contraint les Écureuils au match nul. Et dans le rang des Écureuils, certains ont été bons sur le terrain tandis que d’autres ont été moins bons.

Les bons Écureuils !

Emmanuel Imorou

Alligné une fois encore dans la défense béninoise, Emmanuel Imorou a fait mieux qu’à sa première apparition avec les Écureuils en Coupe d’Afrique des Nations. Enorme sans son traditionnel couloir gauche, il a été très actif à l’animation offensive par ses centres pour la plupart précis.

Seidou Barazé

Souvent décrié par le douzième joueur pour quelques déchets dans son jeu, Seidou Barazé s’est nettement amélioré à ce match. Propre dans ses interventions en défense, il a apporté une plus value en attaque avec ses montées offensives.

Cebio Soukou

Il n’a peut-être pas pas délivré une passe décisive contre la Guinée-Bissau. Mais Cebio Soukou s’est déployé sur son aile gauche en propulsant régulièrement des ballons pour son avant centre. Il était également sur tous les coups de pieds arrêtés.

Les moins bons !

Stéphane Sessegnon

Il était sans doute le plus attendu de cette rencontre. Mais le capitaine de la sélection béninoise n’a pas su combler les attentes. Présent dans le milieu de terrain, il et resté trop fébrile et n’a pas su porter l’attaque comme à l’accoutumée

Steve Mounié

Attaquant vedette de l’équipe nationale du Bénin, Steve Mounié végète dans son mutisme. Le natif de Parakou a eu plusieurs occasions mais n’a pas su s’imposer à la pointe de l’attaque. Trop de buts ratés devant les buts qui n’ont pas été bénéfique pour le Bénin.

Mama Seibou

Entré en jeu pour apporter du sang neuf à l’équipe, il a su s’emparer de quelques bons ballons et s’est fait beaucoup remarqué devant les buts adverses. Malheureusement, l’ancien milieu défensif du Port Autonome de Cotonou n’a pas su tirer profit des opportunités.

Les Écureuils ont connu un match nul synonyme de défaite pour plus d’un. Les espoirs de qualification se rétrécissent et sont reportés pour le dernier match face aux Lions Indomptables du Cameroun.

Views All Time
Views All Time
131
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: CAN 2019