ZoneFoot
A l'étranger CAN 2019

Rachid Ghaflaoui (coach du WAC) : « Le football béninois est en très grand progrès »

La rencontre Bénin – Sénégal au menu des quarts de finale de la 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations, a tourné â l’avantage des Lions de la Teranga. Après la sensation créée par Stéphane Sessegnon et ses partenaires contre le Maroc, les voyants étaient au vert  pour rééditer l’exploit face au Sénégal, mais hélas ! Rachid Ghaflaoui, l’entraîneur marocain du Williamsville AC d’Abidjan a accordé une interview à notre site Zone foot. Il est revenu sur son analyse du match Bénin- Sénégal, et a donné ses impressions du foot béninois.

Zone foot : Le Bénin est sorti de la CAN 2019 par le Sénégal à l’étape des quarts de finale. Quelle analyse faites vous du match ?

Rachid Ghaflaoui : « Sénégal-Bénin a été un match équilibré en première mi-temps avec le système de jeu défensif pour les béninois. Normalement au niveau technique, il y’a une différence entre les qualités techniques des joueurs sénégalais, un peu au dessus de leurs voisins béninois. Durant la deuxième mi-temps, physiquement les béninois ont lâché un peu c’est pour cela que les sénégalais sont arrivés à inscrire le but de la victoire et le pressing axial que les béninois faisait, les a amené des problèmes par rapport à l’adversaire qui était plus fort surtout techniquement. Mais ils n’ont pas démérité et peuvent sortir la tête haute »

Vous suivez très bien le football béninois. Pour la petite anecdote, vous avez été contacté par les Buffles du Borgou pour la saison écoulée. Que pensez vous du niveau actuel du football béninois ?

« Le football béninois est en très grand progrès. C’est très bien tout ce qui se fait. Les championnats sont relancés. Les autorités sont très motivés. Tout se coordonne bien. Le club champion du Bénin les Buffles du Borgou, m’avait contacté pour le compte de la saison écoulée. Je remercie d’ailleurs son président (Laurent Gnansounou, Ndlr) pour la confiance qu’il a placé en ma personne, je l’en remercie beaucoup. Il m’a contacté mais on dirait que Dieu n’a pas encore décidé que je vienne au Bénin et je souhaite aux Buffles un bon avenir avec son président très ambitieux. »

Il est étonnant de ne pas vous voir impliqué dans l’organisation du football marocain malgré votre grande expertise. Que faut t-il revoir au niveau de la gestion?


 » Je pense que le concurrent direct pour notre football, c’est le football africain. Ça veut dire on devait travailler tôt dans ce sens là. Il faut revoir bien de choses et je souhaite que bientôt on aura les changements positifs.Tout le monde sait que l’expérience qu’on a en Afrique, qu’est-ce-que l’on peut apporter à notre nation. Les décideurs pourront trancher bientôt. Mais ce que je pense il faut revoir la qualité de notre fédération. »

Espérant vous voir associer bientôt à l’organisation du football marocain, quel est votre avenir avec le WAC ?

« Bon pour mon avenir, j’ai des contacts. Pour le moment on est avec le manager pour voir ce qu’il faut faire dans les prochains jours. Pour le moment je suis au WAC, un club ambitieux »

Entretien réalisé par Gaël HESSOU

Views All Time
Views All Time
54
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Related posts

Leave a Comment

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More