ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
Accueil » Articles » [Maroc] Lions de l’Atlas: Hervé Renard fait ses adieux
A La Une CAN 2019

[Maroc] Lions de l’Atlas: Hervé Renard fait ses adieux

Un message empreinte d’émotions, des mots d’une justesse bien calculée, c’est ainsi dans une long post d’adieu que le technicien français a choisi de rendre son tablier à la tête de la sélection Nationale de football du Royaume chériffien.

La CAN 2019 emporte, avec elle Hervé Renard qui avait déjà passé plus de 3ans comme sélectionneur des Lions de l’Atlas. Deux CAN moyennes (2017, 2019) et la coupe du monde en Russie l’année dernière n’ont pas plaidé vraiment au maintien de l’ex double vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations avec la Zambie à la surprise générale en 2013, et aux forceps en 2015 alors qu’il était sur le banc des Éléphants de Côte d’ivoire.

Son limogeage en douce avait déjà été acté par le président de la FRFM. Mais quelques pressions au sommet du royaume maintenaient en « vie » la fragile position de Renard, qui n’a pas pu faire sortir le Maroc du stade des 8ème de finale lors de cette 32e édition de la CAN chez le voisin égyptien.

Un retour en club?

Les tentatives de retrouver un planning de coach en club n’ont pas été souvent de tout repos avec Hervé Renard depuis 2013. Son dernier passage à Lille s’est finalement terminé en queue de poisson…On parle plutôt d’une possible prise en main de la sélection du Cameroun (même si cela se raconte depuis 3 ou 4ans déjà), le poste dans tous les cas est vacant.

Du reste, voici l’intégralité du texte d’adieu d’Hervé Renard à l’équipe marocaine:

《Le Maroc restera toujours pour moi un pays avec lequel j’ai vécu d’incroyables émotions et avec lequel je serai resté lié le plus longtemps en continue à ce jour.

Près de 3 ans et demi, 41 mois pour être précis, d’intenses moments partagés avec des joueurs que j’aime sincèrement, un staff dévoué et tous les fans marocains pendant cette belle période commune.

Ce fut une belle aventure commencée dans l’anonymat d’un retour du Cap Vert jusqu’en Égypte en passant par le Gabon et la Russie, et que la progression de l’équipe, depuis la 81ème place FIFA en 2016 à aujourd’hui, a fait naitre des ambitions importantes dans le cœur de tout un peuple et des fans marocains.

Je suis fier de ce que l’on a réussi et jusqu’où nous avons réussi à hisser le football marocain. Outre notre classement FIFA (47ème), nous avons atteint à 2 reprises le deuxième tour de la CAN dont un 1/4 de finale, une performance plus réalisée depuis 2004 ; mais également une participation à la Coupe du Monde 2018 en Russie après 20 ans d’absence pour le Maroc, une première inoubliable pour moi.

Oui, on espérait tous mieux pour cette édition 2019 de la CAN en Égypte, mais le football est ainsi, il fait naitre les espoirs les plus fous (après 3 victoires en poule, une première en phase finale de CAN pour le Maroc), et nous ramène durement à la réalité d’une élimination trop rapide aux tirs au but… !

Aussi, il est temps pour moi de clore ce long et beau chapitre de ma vie, non sans une certaine émotion et tristesse, mais c’est une décision inéluctable prise bien avant la CAN 2019.

J’ai pris cette décision après l’avoir – évidemment – mûrement réfléchie. Elle est par conséquent irréversible et Monsieur Fouzi Lekjaa, Président de la Fédération Royale Marocaine de Football, vient d’en être informé de manière officielle.

Il s’est d’ailleurs engagé contractuellement à respecter ma décision, ce dont je le remercie.

Merci aux joueurs, au staff, aux fans, aux journalistes intègres et tous ceux qui m’ont apporté et surtout démontré leur soutien.

Dima Morocco! ??

Hervé Renard》

Views All Time
Views All Time
277
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.