Nous suivre sur

A La Une

[Gabon] UNIFFAC: Qui tient le Gouvernail ?

[Gabon] UNIFFAC: Qui tient le Gouvernail ?

Ça se décide ce samedi au Gabon. Qui de Seidou Mbombo Njoya, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) ou de l’équato-guinéen, Gustavo Ndong Edu de la Feguifut va prendre les commandes de l’union des fédérations de football de l’Afrique centrale (UNIFFAC?

On le saura à l’issue des travaux de l’assemblée générale élective de l’Uniffac qui sont en cours à Libreville, et sous la supervision de Constant Omari représentant l’instance faîtière du football africain dans la capitale gabonaise.

Prônant l’ouverture prospective à l’essor du football sous régionale pour s’arrimer sur le plan international, le premier vice-président de la CAF, dans son propos appel l’UNIFFAC à quitter les sentiers battus et à se positionner comme un acteur majeur pour :

《 le développement du football dans la sous région Afrique centrale. Tout en insistant, qu’il est temps pour les uns et les autres de quitter le terrain de la politique pour parler de football à la base. Et ainsi, redonner à la sous région toutes ses lettres de noblesse》

Notons que la RDC est aussi membre de l’Uniffac et que le Cameroun (5fois champions d’Afrique) a toujours su porter au plus loin les aspirations cette région qui doit selon toujours Omari reconquérir :《Le leadership du football continental, et ne doit plus rester à la traine.》

Pragmatique et dans le même sillage que le congolais, le président par intérim sortant et candidat à sa propre succession Gustavo Ndong Edu a quant-à lui déclaré à l’ouverture des travaux que:

《la sous région doit reprendre la place qui est là sienne dans l’échiquier du football continental et pour y parvenir il sollicite la participation effective de toutes les fédérations. Il invite tous le monde à travailler main dans la main, dans l’harmonie pour que définitivement l’Uniffac prenne son envol.》

On connaîtra cette après-midi donc, le nom du successeur de Patrice Ngaissona l’ex patron de l’Uniffac et de la Fédération centrafricaine de football, aujourd’hui inquiété par la justice internationale et qui a son départ a laissé en suspens tous les projets à mettre en branle dans cette sous-région de 08 pays.

Views All Time
Views All Time
96
Views Today
Views Today
1
To report this post you need to login first.

Notre page Facebook

Plus d'articles dans: A La Une