ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
Accueil » Articles » Emmanuel Imorou : « Arrivera ce qui arrivera »
A La Une Parole aux joueurs Transferts & Rumeurs

Emmanuel Imorou : « Arrivera ce qui arrivera »

La Coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019 a permis à plusieurs joueurs de se mettre en verve. Emmanuel Imorou est l’un des Écureuils ayant réalisé une belle compétition continentale sur son côté gauche. Mais après ce tournoi majeur, l’ancien joueur du Stade Malherbe de Caen est longtemps resté sans club. Il a finalement, et contre toute attente, signé en Régionale 1 (équivalent de la D6 française) au profit Thonon Évian Grand Genève FC. Il n’a pas manqué l’occasion de justifier son « choix à priori incompris ».

Emmanuel Imorou of Caen and Alaixys Romao of Reims during the French Ligue 1 Football match between Stade Reims and SM Caen at Stade Auguste Delaune on December 22, 2018 in Reims, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport via Getty Images)

Dans les colonnes du site français Le Berry, le natif de Bourges, a justifié les raisons de son choix du projet du club Savoyard. Autrefois Évian Thonon Gaillard en Ligue 1 française (2011-2015), le club a dégringolé pour des raisons financières jusqu’a la 6è échelle. Mais grâce à un nouvel actionnaire et le retour de Patrick Trotigon (celui qui q signé Emmanuel Imorou pro à Châteauroux) l’ancien président du club lors de ces beaux jours en élite, les choses ont repris de plus belles. Ce dernier, le directeur sportif, les joueurs professionnels (qui ont aussi signé dans LD club)  amis de Manu, et des raisons de familles ont motivé ce choix de l’ancien de Châteauroux.  « Thonon m’a contacté, m’a fait part projet très ambitieux et plein de promesses, dit Imorou. J’ai signé un contrat fédéral de trois ans. Un actionnaire a racheté le club et ambitionne de monter tous les ans jusqu’à retrouver le niveau pro. Il y a un centre d’entraînement magnifique » a t-il déclaré au média français. Pour rappel, Manu a eu des offres lors de cet mercato estival notamment en Grèce (Atromitos), en Hongrie (Ferencvaros, champion de ligue 1) et en France avec LeMans en Dominos Ligue 2. Mais il ne voulait pas aller quelque part par défaut, et  voulait accepter une offre parce qu’elle lui plaisait.

« Je vais continuer à jouer au foot, dans les mêmes conditions qu’en pro. Je ne vais pas gagner beaucoup d’argent mais je vais continuer à jouer au foot. Et arrivera ce qui arrivera. En ne jouant qu’en R1, j’aurai aussi plus de temps pour moi. C’est aussi une opportunité pour moi de commencer à préparer ma reconversion. Je vais ouvrir des livres, me diplômer. Depuis quelques semaines, je suis aussi consultant pour BeIn Sports. J’essaie de m’ouvrir des portes. » explique l’ancien clermontois. La suite  de sa carrière se dessine tout doucement.

 

Views All Time
Views All Time
225
Views Today
Views Today
3
To report this post you need to login first.

Articles associés

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.