ZoneFoot – We cover Amateur, Pro and Women Football
A La Une CAN Les selections nationales

Nigeria – Bénin : Quand quelques journalistes se mettent à la place de Dussuyer

A quelques heures de l’entrée en compagne éliminatoires des Écureuils du Bénin face au Nigeria, les avis divergent quant aux chances de Michel Dussuyer et de sa bande. Voici les analyses de trois journalistes béninois sur le sujet et leur proposition de onze

Arnaud ACAKPO, Capp fm et rédacteur à www.kingsnation.net

« Ce sera un match très compliqué pour les Écureuils surtout que Michel Dussuyer doit composer avec un effectif diminué. Le Bénin va au Nigeria pour limiter les dégâts vu la configuration de son effectif actuel et un nul serait un bon résultat à l’extérieur chez le leader naturel du groupe. Voici mon onze probable: Farnolle,Cedric-Adeoti-Nabil, Imorou-Assogba,Sessi-Mama-Sessegnon,Mounie-Poté »

HOUENOUKPO Anselme,
L’Événement Précis

Ce premier match sera éprouvant pour l’équipe béninoise. Tout simplement parce que le Bénin étant l’une des révélations en terme du jeu produit à la dernière CAN en Égypte, ne sera plus une surprise pour les autres équipes. Le jeu de l’équipe est désormais fiché par les adversaires qui s’apprêteront pour mieux l’aborder. Outre cela, il y a les hommes qui composent les effectifs des deux sélections. Le Nigéria a des joueurs qui évoluent dans de grands championnats européens. Ce qui est un atout pour les super eagles quand on sait que les Écureuils du Bénin, eux seront sans certains de leurs bons éléments surtout en défense. Bref, ce match risque d’être match à sens unique. C’est à dire un jeu dans lequel on aura une équipe qui va attaquer et l’autre qui va défendre. Le Bénin a très peu de chance pour s’en sortir avec une victoire. Mais, attention! On a déjà vu des équipes avec presque 0% de chance de remporter un match le faire. Fabien Farnolle- Nabil Yarou, Cédric Hountondji, Émmanuel Imorou, Melvyn Doremus-Jordan Adéoti, Stephane Sessegnon, Sessi D’almeida-Mickael Poté, Jodel Dossou, Steve Mounié. »

SANNI Abdul Fataï, Matin Libre

« Le match entre le Nigéria et le Bénin s’annonce compliquée et difficile pour les poulains de Michel Dussuyer. Ce dernier doit trouver l’alchimie appropriée pour résoudre l’équation nigériane. Médaillé de bronze de la dernière Can en Egypte, le Nigéria part favori sur papier à la lecture de son palmarès et de son vécu. Il a d’ailleurs les éléments technico-tactiques pour venir à bout des Ecureuils du Bénin. Kenneth Omeruo, Chidozié Awaziem (Leganes, Espagne), Alexander Iwobi (Everton), Wilfried Ndidi (Leicester), Ramon Azeez (Granada), Victor Osimhen (Lille), Emmanuel Dennis (Brugge) et Samuel Kalu (Bordeaux) sont entre autres des éléments importants de Gernot Rohr qui peuvent créer la misère à Stéphane Sèssegnon et ses partenaires qui sont malheureusement privés des pions importants en défense et surtout dans l’axe. Cependant, le Nigéria sera également sur le qui-vive. Le Bénin a montré un meilleur visage à la dernière Can égyptienne avec une place dans le top 8, qui a écarté en huitième de finale, le Maroc avant de se faire éliminer par le Sénégal sur la plus petite des marques (1-0) en quart de finale. Et les derniers matches amicaux livrés face à la Côte-d’Ivoire (2-1), face à l’Algérie (0-1) et à la Zambie montent que, l’équipe béninoise a des potentialités à faire valoir. Elle profitera de la moindre erreur nigériane pour faire installer le doute, coté Nigéria. C’est dire que le Bénin n’est plus un petit morceau à croquer facilement.
Pour ce match, Michel Dussuyer fera le choix défensif comme il l’a fait à la Can et profitera des erreurs pour inquiéter le Nigéria. Ainsi, il pourrait opter pour une défense à trois dans l’axe, musclé le milieu de terrain à cinq éléments et laisser Steve Mounié seul devant qui profitera des jeux aériens. Fabien Farnolle dans les buts. Le côté gauche sera assuré par David Kiki ou Emmanuel Imorou et le franc droit par Youssouf Assogba.
Dans l’axe, l’entraîneur aura le choix en fonction de la forme et de la motivation de chaque élément. Donc on peut avoir Cédric Hountondji-Nabil Yarou ou Cédric Hountondji-Jean Ogouchi ou Cédric Hountondji-Jordan Adéoti ou la dernière alternative, Nabil Yarou-Cédric Hountondji-Jean Ogouchi. En milieu de terrain, le capitaine Stéphane Sessegnon sera associé à Sessi d’Almeida et Jordan Adéoti. Steve Mounié (dans le jeu aérien) et Michael Poté sur un côté (dans les actions offensives) vont compléter le 11 type des Ecureuils si le Bénin joue à cinq derrière. Au cas contraire, Jodel Dossou ou Yannick Aguemon pourrait se trouver une place d’entrée de jeu. »

Views All Time
Views All Time
260
Views Today
Views Today
3
To report this post you need to login first.

Related posts

We aim to cover football at all levels and worldwide, from simple amateur tournaments, school/university championships, youth, women football to elite/professional football.