ZoneFoot
Accueil » Articles » Bénin : Oswald Homeky fait la lumière sur les stades

Bénin : Oswald Homeky fait la lumière sur les stades

Sur l’émission week-end à tout vent de radio Tôkpa, le ministre des sports s’est livré sur toutes les préoccupations qui entourent le sport béninois. Au niveau du football, l’inquiétude majeure se rapporte aux aires de jeux dont dispose le pays. Dans sa sortie médiatique, Oswald Homeky n’a pas éludé la question. Il a fait le point de la situation.

Le ministre béninois des sports s’est livré sans filtre sur l’actualité du sport à l’échelle nationale. Reçu sur radio Tôkpa ce samedi, il a répondu aux questions des journalistes notamment ceux concernant le sport roi. Parlant du football, la question des aires de jeu a été soulevée. Au niveau de chaque complexe sportif, Oswald Homeky a fait le point.

Le patron des sports du Bénin a d’abord fait la lumière sur la situation du stade Charles de Gaule. Le complexe sportif qui accueille depuis quelques temps les rencontres internationales des Écureuils nécessite quelques aménagements. Oswald Homeky ne le nie pas. Mieux, il révèle : « la décision de réfection de la pelouse et lampadaires du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo est actée. Le chantier est en cours ».

Il s’est ensuite penché sur la situation du stade de l’amitié Général Mathieu Kerékou. Le complexe qui a pendant des années accueilli les rencontres de l’équipe nationale est en réfection depuis quelques mois. Le ministre a donc rassuré de l’avancement des travaux en dépit de la crise sanitaire. « Le chantier de réfection du stade Mathieu Kérékou se poursuit malgré qu’une partie de l’effectif qui s’est rendue en Chine pour les vacances n’ait pas eu la chance de rentrer au Bénin » a-t-il confié. Il soutient : « Nous avons une équipe en place qui travaille, et nous pouvons dire que nous sommes aujourd’hui à une phase très avancée. Nous suivons de très près ce chantier. Nous espérons l’inaugurer avec un grand match ». De quoi apaiser les craintes des amoureux du cuir rond.

La dernière question en rapport aux stades a concerné le projet de construction de nouvelles aires de jeu. 22 communes avaient à cet effet été désignées pour accueillir un stade chacune. À ce jour, la progression est plutôt tâche appréciable. «La construction des 22 stades sur tout le territoire national évolue avec une moyenne d’exécution de 50% » a affirmé le ministre des sports. Cependant, l’homme en charge des sports ne relâche pas du lest. « Nous maintenons la pression sur les entreprises. Les travaux se poursuivent et les pelouses de 16 stades sont déjà arrivés au port autonome de Cotonou » a-t-il lancé.

Voilà qui fait la lumière sur la situation générale des stades sur le territoire national. Un grand soulagement se dégage du point présenté par le ministre des sports. Cependant il ne faudra pas s’en satisfaire. Le ministre des sports ne le sait que trop bien. La pression sera maintenue pour que bientôt le football béninois bascule dans une nouvelle ère grâce à ses complexes sportifs.

Views All Time
Views All Time
25
Views Today
Views Today
3

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.