ZoneFoot
Accueil » Articles » Emmanuel Imorou:  »Zidane, c’est lui qui m’a fait rêver ».

Emmanuel Imorou:  »Zidane, c’est lui qui m’a fait rêver ».

Auteur d’une brillante Coupe d’Afrique des Nations 2019 comme le reste de ses coéquipiers, Emmanuel Imorou a sans doute vécu l’un des meilleurs moments de sa carrière. L’ancien défenseur du Stade Malherbe de Caen est à l’abri des projecteurs désormais avec Évian Thonon Grand Genève. Au micro du site Le Berry, Manu se livre sans langue de bois.

À 31 ans, le latéral gauche s’est lancé un nouveau défi en signant en Régional 1. Il semble prendre ainsi, un dernier virage dans sa carrière footballistique. Un sport pour lequel, il se livre sur ses préférences lors de cette interview. « Zidane. C’est lui qui m’a fait rêver quand j’étais petit tout simplement. Et, dans une moindre mesure mais il est quand même au-dessus des autres, Thierry Henry. De par son comportement, de par son attitude sur le terrain et en-dehors, lors des interviews notamment, il avait son côté un peu hautain. Pour le coup, ils ont vraiment deux personnalités différentes, deux styles de jeu très différents, mais ce sont vraiment ces deux-là qui m’ont fait kiffer quand j’étais petit », a t-il confié.

À l’inverse, le défenseur béninois apprécie moins l’actuel capitaine du Réal Madrid (Sergio Ramos). « Ce que j’aime chez un footballeur, c’est le jeu. Pour donner un exemple, un joueur que je déteste mais que beaucoup de joueurs aiment, c’est Sergio Ramos. C’est vraiment le type de joueur que je ne peux pas aimer. Ok, c’est un très bon défenseur, il est méchant, etc. Mais ce n’est pas l’aspect que j’aime du foot. Dans ma vision idéaliste du foot, c’est vraiment propre quand un mec défend. C’est vrai que le foot est un sport de contact, mais pour moi le foot c’est vraiment récupérer le ballon par son placement, éliminer sans chercher le vice en cherchant à faire mal, à pousser, etc. Je suis défenseur, je cherche à avoir du vice pour embêter mon adversaire, mais ce que je recherche chez un joueur que j’aime c’est le côté foot, le côté ballon, l’esthétisme, la technique et même dans la défense, la propreté. C’est ça qui me fait kiffer », a t-il déclaré.

À 31 ans, Emmanuel Imorou a encore des défis à honorer avec la sélection nationale. Ça tombe bien, Michel Dussuyer compte sur lui pour les prochaines échéances. En attendant, le natif de Bourges prépare le début de la prochaine saison avec son club.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.