ZoneFoot
Accueil » Articles » [Togo] Coronavirus : Quelle issue pour les compétitions nationales ? Erick Matchame propose

[Togo] Coronavirus : Quelle issue pour les compétitions nationales ? Erick Matchame propose

Erick Matchame, arbitre fédéral 3 en France, donne quelques pistes de solutions à la Fédération Togolaise de Football concernant l’issue des championnats nationaux. Depuis la suspension des compétitions nationales, la FTF a du mal à véritablement se prononcer. Est-ce une saison blanche ? Un arrêt définitif ? Ou une reprise après la pandémie ? Personne ne sait.

Dans une interview accordée à nos confrères de Symphonie.net, Matchame a fait quelques propositions. Il opte beaucoup plus à l’arrêt définitif de la saison 2019-2020 avec toutes ses conséquences.

« En annulant nos championnats majeurs, cela sous-entend que tout ce qui a été financé pour la préparation et la gestion de cette saison 2019-2020 revient au néant. Oui, mais la vie des gens est plus précieuse et plus coûteuse que tous les investissements. Donc l’annulation ou l’arrêt pur et simple des championnats s’inscrivent dans l’ordre de la prévention et de la lutte contre la Covid 19, en application des mesures édictées par les autorités politiques. Le procès-verbal du dernier match avant la crise doit servir à établir un classement en D1 et les 2 premiers seront qualifiés pour les matches du continent. Pas de descente en D2. Les 2 premiers de D2 (Nord et sud) devront monter en D1, le championnat d’élite se jouera la saison prochaine avec le nombre habituel +2 (14 actuellement en D1). Pas de descente non plus en D2. A la limite, si le championnat D3 a bien évolué comme les autres, il y aura juste 2 montées en D2. Mais de grâce, pas de saison blanche en D1 synonyme de non qualification de clubs togolais sur la scène africaine », a-t-il proposé.

Selon Erick Matchame, même si la décision finale de la FTF sera l’arrêt définitif, il va falloir qu’elle puisse octroyer la deuxième partie des subventions aux clubs. Afin qu’ils survivent dans cette période de crise sanitaire mondiale.

« Les subventions ne doivent pas rester dans les caisses de la FTF. L’Etat devrait appuyer la FTF afin que cette dernière alimente les clubs pour couvrir leurs investissements engagés jusqu’ici. Une saison blanche, par exemple, ou un arrêt définitif du championnat, seraient catastrophiques pour les clubs. Pour sauver notre football et sauver nos clubs d’une banqueroute, il faut leur libérer des fonds qui étaient prévus pour eux, même si la saison n’est pas allée à son terme », a-t-il conclu.

Incapable de prendre une décision, la Fédération s’en est remis au ministère des Sports. A qui elle a fait trois propositions à savoir : l’arrêt des championnats en l’état avec la remise du titre de champion au premier, pas de relégation ; la reprise des championnats après l’état d’urgence sanitaire ; ou l’annulation des championnats.

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.