Stade de Japoma

4ème MISSION D’INSPECTION DE LA CAF AU CAMEROUN

CAF CAN

La 4ème mission d’inspection de l’avancement des travaux des infrastructures de la CAN 2019 au Cameroun est attendue en début du mois de novembre prochain pour évaluer l’état d’avancement des travaux dans les chantiers des infrastructures devant abriter la CAN 2019. Mais avant cette mission, les espères de la CAF et de la FIFA en matière de sécurité seront là la semaine prochaine au Cameroun pour évaluer le dispositif sécuritaire en vue de cette CAN, raison de la réunion y afférant du mardi dernier au ministère des sports et de l’éducation physique et sportive.

La sécurité constitue l’un des principaux centres d’intérêt de la CAN 2019, la CAF y attache du prix, elle exige du Cameroun avant le début de la compétition un plan détaillé des mesures prises par le Cameroun pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Ce plan doit être mis à disposition six mois avant le démarrage de la compétition. Les secteurs concernés sont : les aéroports, les hôtels, les stades, la voirie, bref, tous les sites qui seront utilisés pour cet évènement. En attendant l’arrivée de la mission de la CAF – FIFA, le Cameroun prépare sa stratégie sécuritaire. Les représentants des institutions chargées de la sécurité nationale étaient réunies autour du ministre, il leur à rappelé qu’ils sont au centre du programme de cette mission, la répartition rigoureuse des taches les incombe en fonction des septicités de leurs qualités et leurs domaines de compétences dans les champs d’interventions qui concernent le COCAN 2019.

La 4ème visite d’inspection ne sera pas comme les autres. Du 27 octobre au 1er novembre, la confédération africaine de football va spécifiquement s’intéresser aux questions de sécurité. La sécurité est un sujet complexe, important qui dépend de la compétence des administrations techniques en charge de la défense et du maintient de l’ordre. La commission de sécurité mise en place au sein du COCAN joue le rôle d’interface et d’intermédiation entre tous les acteurs concernés, tout ceci en respect des cahiers de charge de la CAF. Les pistes de réflexionont été élaborées pour servir de canevas, car d’après l’accord cadre entre le Cameroun et  la CAF, la sécurité totale pendant toute la compétition revient à la charge du pays hôte.

Happi Raphaël

Views All Time
Views All Time
152
Views Today
Views Today
2

Hits: 107

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de