djilali

Algérie – Bénin : Le décryptage d’un ancien fennec !

CAN Parole aux coachs Parole aux fans

Après la défaite des Écureuils du Bénin à Blida contre les Fennecs de l’Algérie dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019, les réactions sont légions et ont diverses connotations. Approché par Zonefoot, un ancien fennec et actuellement entraîneur du club saoudien de deuxième division Al Nadha, a bien voulu se prêter à nos questions d’après match. Djilali Bahloul (36 ans) puisque c’est de lui il s’agit, avait notamment évolué dans les sélections U-17 et U-19 de l’Algérie. Selon ses analyses, les poulains de Michel Dussuyer n’ont pas voulu prendre de risques. Cela explique ce match pauvre en occasions franches de buts pour les “Jaunes”.

Coach Djilali, après avoir suivi la rencontre entre le Bénin et l’Algérie, quelle est votre analyse en générale ?

“On a assisté à un très bon match entre les deux équipes. Il y avait de la crispation du côté de la sélection algérienne surtout que c’est le premier match du nouveau sélectionneur Djamel Belmadi. Le Bénin s’est contenté de ne pas prendre de risques. Ils n’ont pas osé. Mais cela se comprend car si on ouvre le jeu aux algériens ils risquent de punir leurs adversaires. Les Fennecs sont très rapides.”

Qu’est ce qui a fait la différence réellement entre l’Algérie et le Bénin ?

“Les Algériens étaient mieux organisés. Il ne faut pas oublier aussi que le Bénin a joué contre une sélection qui n’a plus perdu sur son terrain à Blida depuis 2009. L’apport du bouillant public du Mustapha Tchaker a aussi été important. La rapidité, la technicité des joueurs offensifs algériens ont aussi fait la différence.”

Comment appréciez vous le système de jeu 3-4-3 de Michel Dussuyer ?

“Je pense que c’est un schéma qui a fait même douter les Algériens. C’était un système qui pouvait faire la différence car honnêtement une grande Algérie et malgré ça il y a eu la victoire.”

Qui sont les meilleurs joueurs béninois pour ce match aller, selon vous ?

“Stéphane Sessegnon, Jodel Dossou et Khaled Adenon. Ils ont fait le maximum sur ce match. Par contre j’ai été un peu déçu de la performance de l’attaquant de Huddersfield Town, Steve Mounié.”

Quels sont les tops côtés algérien ?

“Il y a Benzia, Fares, et le futur grand Attal. Ils étaient à la hauteur. On a pas vu grand Taider et un Brahimi très menaçant”

Le match retour se jouera mardi prochain à Cotonou, comment voyez vous cette rencontre ?

“L’Algérie a fait le plus dur en gagnant de match aller. Elle viendra sans pression à Cotonou ; contrairement au Bénin qui est dans l’obligation de gagner pour rester dans la course pour Cameroun 2019.”

Rappelons que Djilali Bahloul est un technicien qui maîtrise bien le football africain. Il fut entraîneur de l’ASC La Lingère de Saint Louis en 2015-2016(Ligue 1,Sénégal), du Stade d’Abidjan ( Ligue 1, Côte d’ivoire) en 2016-2017. Depuis la saison dernière, il a préféré s’exiler dans le golf où il a entraîné Al Alhi Club de Manama (Ligue 1 Bahreïn) avant de prendre les rênes d’Al Nadha, club avec qui il évolue et réalise une bonne saison.

Mardi prochain à 16h (Heure du Bénin) Michel Dussuyer jouera son premier match officiel de ces éliminatoires au Stade de l’amitié et contre l’Algérie. Est ce la bonne ? Wait and see.

Views All Time
Views All Time
107
Views Today
Views Today
2

Hits: 66

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de